Boudu.org, le site de la corpo médecine de Besançon

Un peu de sérieux !!! => PACES => Vos Questions à propos des cours => Discussion démarrée par: Spitfire le 01 septembre 2019 à 12:50:58

Titre: Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Spitfire le 01 septembre 2019 à 12:50:58
Bonjour bonjour ;D
C'est ici que vous pouvez poser vos questions en UE3a
Rappel : avant de poser une question, vérifiez bien que celle-ci n'ai pas déjà été posée via la barre de recherche ::)
Bon courage à tous  :love:
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: PacesunjourPacespourtjrs le 07 septembre 2019 à 11:42:02
Bonjour, j'aurai une question concernant l'osmolarité. Je voudrai savoir comme on calcule le coeff de Vant Holf i , qui intervient dans la formule suivante Osm(a)= C(a)*i, (sachant qu'on ne connait uniquement C(a) ;) )
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Cara'doc le 07 septembre 2019 à 15:50:49
Salut à toi  :yourock!
Tu fais bien de poser la question maintenant parce que plus tard dans le semestre tu devras être très au clair là dessus.
En fait pour comprendre ce qu'est ce petit i, il faut comprendre ce qu'est réellement l'osmolarité.

L'osmolarité c'est la quantité de petit poisson par volume d'eau quelque soit le type de petit poisson (sardine, hareng, méroux etc ...). Contrairement à la molarité qui est la quantité de sardine par volume d'eau par exemple.
Cependant en admettant que tu as uniquement sardine et hareng dans un bocal et que tu connais la molarité en sardine et celle en hareng. Tu comprends bien alors, que pour connaitre le nombre de poissons par volume dans ton bocal, il te suffit d'additionner les deux. Soit Osm (poissons) = C(sardines) + C(Harengs).
Enfin voilà pour la métaphore poissonnière, qui n'est pas de moi mais je la trouve pertinente pour piger ce que c'est. En fait tu remplace sardine et harengs par des ions sodium et potassium et l'explication ne change pas.

Le petit truc en plus qu'il y a avec les ions, que les poissons n'ont pas (c'est là la limite de ma métaphore) c'est que les ions vont par 2 en solutions. En effet toute solution est électriquement neutre, donc pour chaque cation il y a son anion. Puisque la nature est bien faîtes (enfin non il n'y a pas de créateur là dessous, ce n'est que contingence) les cristaux ioniques sont des agglomérats de cations et d'anions dont l'ensemble est neutre.

Exemple:
Tu dissous 5 moles de sel de table dans un litre d'eau. Le sel table, s'appelle aussi chlorure de sodium (NaCl). Lorsqu'on le met dans l'eau chaque particule de NaCl se dissocie en 2 ions, 1 Na+ et 1 Cl- (cf : les équations de dissolutions vues en première).
Du coup pour en revenir au problème initial, pour une concentration de 5 mole/L en NaCl, tu auras une solution d'osmolarité égale à 10 mole/L.

Le coefficient de Van't hoff c'est exactement ça, tu dois te demander : "En combien va se dissocier mon cristal quand je le mets dans l'eau ?". La réponse à cette question c'est le petit i.

Enfin voilà en espérant que mon analogie t'aura parlé ::)
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: leasth le 09 septembre 2019 à 20:55:18
Bonjour, j'ai du mal à comprendre la notion de tension de vapeur, et surtout à la calculer

A quoi correspond le Kc ?
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Cara'doc le 10 septembre 2019 à 12:09:32
 :modo: Alors je tiens tout d'abord à préciser que cette partie du programme d'UE3 est celle que je maitrise le moins, je ne suis donc pas à l'abri de dire plus de bêtise que sur d'autres chapitres. Cependant en relisant le diapo de Cavalli sur ce fameux Kc, je crois avoir capté de quoi il retournait.

Le Kc :
Lorsque l'on étudie un processus d'évaporation, on étudie en fait l'équilibre entre la phase gazeuse et la phase liquide. Comme toute équilibre, celui-ci est causé par des échanges constant de sens contraire. Ces échanges ont une vitesse propre, c'est à dire qu'on peut observer le nombre de molécule qui passe de la phase liquide à la phase gazeuse et caractériser la vitesse du phénomène.

On a donc deux phénomène qui s'oppose (un peu à la manière d'un équilibre chimique, même si tu ne l'as probablement pas encore vu en cours), la vaporisation et la liquéfaction. On défini donc deux vitesses, une de vaporisation et une de liquéfaction. L'état du milieu étant donné par la somme algébrique de ces deux vitesses. Ces vitesses ne sont pas liés au mouvements individuels d'une particule en particulier mais plutôt à la proportion de molécule qui atteigne une vitesse microscopique limite suffisante pour aller dans le gaz. La température ce n'est que ça, le résultat macroscopique de l'énergie cinétique microscopique.

La vitesse de vaporisation (Vv) est une constante à une température donnée, on note cette constante kv. Elle représente la proportion de molécule dont la vitesse est suffisante pour se libérer de liaisons de VDW. Au contraire la vitesse de liquéfaction (Vc) est une fonction linéaire de la pression dans la phase gazeuse, de coefficient kc. Le kc doit également être une constante à température donnée, c'est juste un coefficient qui sera donné dans l'énoncé (enfin je suppose).
Sache aussi qu'il est très probable qu'on te pose des questions sur des situations à l'équilibre donc quand Vv et Vc sont égales. Cela permet de poser des égalités et de faire manipuler les formules.  ::)

La tension de vapeur :
Ce concept est assez compliqué à comprendre je trouve. On l'appelle aussi pression de vapeur saturante. Cela représente la pression maximale d'une phase gazeuse au dessus de la phase liquide, lorsque le milieu est fermé. En effet, à partir d'une certaine pression le milieu est saturé en gaz, c'est pourquoi on parle de pression de vapeur saturante (ou tension de vapeur). Lorsque la PVS est atteinte l'évaporation n'est plus possible, mais j'insiste cette pression ne serait atteinte que si l'enceinte est suffisamment restreinte pour que le volume au dessus du liquide soit saturé en gaz. Dans le cas de l'eau la PVS est atteinte pour une humidité de 100%, à titre informatif. Cependant la PVS est fonction de la température. Plus T est élevé plus la PVS le sera.
En fait, il faut imaginer que la PVS appuie tellement fort sur la surface du liquide qu'elle liquéfie autant de molécule que la température n'est capable de vaporiser.

En espérer avoir été clair à défaut d'avoir été concis  ;D
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: todolist le 10 septembre 2019 à 14:16:24
Bonjour,

J'ai du mal à comprendre concrètement en quoi consistent les lois de Raoult et surtout d'Henry.. Je ne comprends pas vraiment leurs caractéristiques, leurs formules associées, quelqu'un pourrait-il m'éclairer à ce sujet? :)
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Cara'doc le 10 septembre 2019 à 21:07:27
Bonjour,

J'ai du mal à comprendre concrètement en quoi consistent les lois de Raoult et surtout d'Henry.. Je ne comprends pas vraiment leurs caractéristiques, leurs formules associées, quelqu'un pourrait-il m'éclairer à ce sujet? :)

Salut à toi  :yourock!
Je te rassure tu n'es pas la seule à galérer à comprendre où Cavalli a voulu aller avec son diapo (c'était plus simple l'an dernier).
Première chose, je ne sais pas si Cavalli l'a dit à l'oral mais la loi de Raoult et les lois de Raoult sont deux choses différentes. La loi de Raoult est à propos des échanges liquide gaz et les lois de Raoult sont à propos des propriétés colligatives. Les propriétés colligatives étant les propriétés dûes aux nombres de particules en solution quelles que soient leur natures (osmose, abaissement cryoscopique et élévation ébullioscopique).
Quant à la loi de Henry c'est une extension de la loi de Raoult.

1) La loi de Raoult

Dans une solution idéale (solution dans laquelle les interactions sont toutes identiques), la pression partielle en phase vapeur d'un constituant est proportionnelle à sa fraction molaire en phase liquide. Cette relation de proportionnalité a pour coefficient la tension de vapeur (ou pression de vapeur saturante = PVS) du gaz à la température du milieu.
Soit Pp(gaz) = PVS(Tmilieu)*Xgaz dans le liquide.
Cette loi te permet donc de connaitre la pression partielle du gaz dans le mélange gazeux au dessus de la phase liquide.

2) Les lois de Raoult

L'élévation ébulioscopique est le phénomène qui fait qu'en solution la température d'ébullition est plus élevée que lorsque la substance est pure. Elle se calcule de la façon suivante : DeltaTEbullition=KEbulioscopique.Osmolarité(lalité suivant ta motivation à te faire chier). En effet si tu fais bouillir de l'eau salée, ça te prendra plus de temps que de l'eau pure. La constante est calculable, elle dépend de 
la température de vaporisation, de la variation d'enthalpie de vaporisation et de la masse molaire du solvant.
J'ai un peu la flemme de te noter la relation exacte, le forum ne gère pas les équations, tu peux la trouver dans le diapo de Cavalli.

L'abaissement cryoscopique est le même phénomène mais pour la fusion. C'est sur ce principe que l'on sale les routes l'hiver, pour que l'eau y reste liquide jusqu'à des températures inférieures à 0°C. La relation mathématique est la même que pour l'élévation ébulioscopique sauf que l'on remplace la constante ébulioscopique par une constante cryoscopique.

Il y a également la loi de la tonométrie mais il n'en a pas parlé en cours du coup pas besoin de s'en préoccuper  :bravo:;

3) La loi de Henry

La loi de Henry sert à calculer la concentration en gaz dissous d'une solution. Elle énonce que la concentration en gaz dissous dans un solvant est proportionnelle à la pression partielle du gaz au dessus de la solution. Le coefficient est appelé constante de Henry et est définie pour une température et un couple solvant-gaz. Cette loi établit la solvabilité d'un gaz dans un liquide. C'est intéressent quand on s'intéresse aux échanges gazeux dans les alvéoles pulmonaires d'un patient.


Bon ben encore un pavé pour répondre à une question assez courte, définitivement j'ai du mal à être synthétique  ::)
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: todolist le 11 septembre 2019 à 20:23:02
D'accord merci beaucoup j'ai compris!!
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: leasth le 17 septembre 2019 à 14:48:01
Bonjour !
Dans le cours d’ue 3a de cavalli, pour faire les calculs de l’osmolalité et l’osmolarité, il faut déterminer le coefficient i et je ne comprend vraiment pas comment on fait, sachant qu’il n’est pas donné dans les énoncés ou quoi
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: So_ le 17 septembre 2019 à 15:53:56
Bonjour,

Comment passe-t-on de g/L en osmol/L ?

Merci !
Titre: Re : Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Jarry Potter le 17 septembre 2019 à 17:57:59

Comment passe-t-on de g/L en osmol/L ?


Salut !  :yahoo:

Alors il n'y a pas de formules magiques pour convertir ces données !  :neutral:
Par contre tu peux faire autrement :

D'abord tu convertis ta concentration pondérale en "mol/L" (concentration molaire) avec la formule suivante :
Cm = Cp/M avec Cp la concentration pondérale et M la masse molaire.

Une fois que tu as ta Cm, tu utilises la formule vue en cours :

C(osm) = Cm x (1 + alpha (p - 1))

alpha est le degré de dissociation, et p le nombre de particules obtenu par dissociation!

Et cette fois-ci tu auras des Osm/L !  :yourock!
Titre: Re : Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Jarry Potter le 17 septembre 2019 à 18:10:05
Dans le cours d’ue 3a de cavalli, pour faire les calculs de l’osmolalité et l’osmolarité, il faut déterminer le coefficient i et je ne comprend vraiment pas comment on fait, sachant qu’il n’est pas donné dans les énoncés ou quoi

Salut !  :yourock!

Alors en fait ton coefficient i c'est le coefficient de Van't Hoff. Le Professeur CAVALLI utilises ce "i" pour ne pas remettre la formule développée à chaque fois  ;D

Mais en réalité c'est juste ta formule habituelle :

Osmolarité = Cm x i = Cm x (1 + alpha (p - 1))

(C'est la même chose avec l'osmolalité mais avec la molalité en facteur au lieu de la molarité Cm)
 
Donc en gros i = 1 + alpha (p - 1) !!

Je ne pense pas que le professeur CAVALLI vous donnera directement le coefficient i aux partiels, il faudra bien noter cette formule dans ton classeur  ;)
Titre: Re : Re : Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Nem' le 17 septembre 2019 à 18:14:04
Salut !  :yourock!

Alors en fait ton coefficient i c'est le coefficient de Van't Hoff. Le Professeur CAVALLI utilises ce "i" pour ne pas remettre la formule développée à chaque fois  ;D

Mais en réalité c'est juste ta formule habituelle :

Osmolarité = Cm x i = Cm x (1 + alpha (p - 1))

(C'est la même chose avec l'osmolalité mais avec la molalité en facteur au lieu de la molarité Cm)
 
Donc en gros i = 1 + alpha (p - 1) !!

Je ne pense pas que le professeur CAVALLI vous donnera directement le coefficient i aux partiels, il faudra bien noter cette formule dans ton classeur  ;)

Bonjour, je profite de cette question pour en poser une...
dans la formule de ce i justement, à quoi correspondent alpha p   ???
Je crois n'avoir pas très bien compris d'où venait ce coefficient  ???
Titre: Re : Re : Re : Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Jarry Potter le 17 septembre 2019 à 19:04:19
Bonjour, je profite de cette question pour en poser une...
dans la formule de ce i justement, à quoi correspondent alpha p   ???
Je crois n'avoir pas très bien compris d'où venait ce coefficient  ???

Alpha correspond à ton degré de dissociation, par exemple si l'espèce chimique introduite se dissocie totalement, alors alpha sera égal à 1, si c'est à moitié il sera égal à 0,5 etc.
Si l'énoncé ne te le précise pas, c'est que l'on considère qu'on est dans des conditions optimales et donc que tout se dissocie. Alors alpha sera égal à 1  ;)

p correspond au nombre de particules qui ont été libérées suite à la dissociation. Par exemple on introduit du NaCl, on suppose qu'on est dans des condition optimales, donc tout se dissocie, on obtient alors du Na+ et du Cl-.
Donc ici p = 2 !  :yourock!

Par contre il y a des pièges à connaître (le Professeur BOULAHDOUR en parlait, je ne sais pas ce qu'il en est du Professeur CAVALLI) :
Le glucose et l'urée sont des molécules qui ne se dissocient pas par exemple, donc p = 1. Donc l'osmolarité sera égale à la molarité ici  ;D
Titre: Re : Re : Re : Re : Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Nem' le 17 septembre 2019 à 20:03:30
Alpha correspond à ton degré de dissociation, par exemple si l'espèce chimique introduite se dissocie totalement, alors alpha sera égal à 1, si c'est à moitié il sera égal à 0,5 etc.
Si l'énoncé ne te le précise pas, c'est que l'on considère qu'on est dans des conditions optimales et donc que tout se dissocie. Alors alpha sera égal à 1  ;)

p correspond au nombre de particules qui ont été libérées suite à la dissociation. Par exemple on introduit du NaCl, on suppose qu'on est dans des condition optimales, donc tout se dissocie, on obtient alors du Na+ et du Cl-.
Donc ici p = 2 !  :yourock!

Par contre il y a des pièges à connaître (le Professeur BOULAHDOUR en parlait, je ne sais pas ce qu'il en est du Professeur CAVALLI) :
Le glucose et l'urée sont des molécules qui ne se dissocient pas par exemple, donc p = 1. Donc l'osmolarité sera égale à la molarité ici  ;D

Merci beaucoup ! c'est plus clair maintenant :) Bonne soirée  ;)
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: So_ le 17 septembre 2019 à 20:29:24
Merci Gelo !

Bonne soirée !   :yourock!
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Fives le 23 septembre 2019 à 21:47:25
Bonsoir!
Par rapport à l'ED du Pr. Cavalli, est-ce que quelqu'un arrive à faire l'exercice 1? J'ai l'impression qu'il y a un souci au niveau des données (urée et glucose???)  ???
Merci et bonne soirée  :yourock!
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: KoneGeorges le 24 septembre 2019 à 15:11:04
Salut...

En fait je vous écris a sujet de la colle sur l’UE 3a du tutorat, pour la question 2 il n'y aurait pas une erreur ? parce que on dit dans l'énoncé que la pomme ne couvre que 30% des dents mais dans la résolution on a considérer que la pomme recouvrait toute la surface des dents.  ???
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Cara'doc le 24 septembre 2019 à 15:29:43
Salut...

En fait je vous écris a sujet de la colle sur l’UE 3a du tutorat, pour la question 2 il n'y aurait pas une erreur ? parce que on dit dans l'énoncé que la pomme ne couvre que 30% des dents mais dans la résolution on a considérer que la pomme recouvrait toute la surface des dents.  ???

Toi soit tu n’es pas venu en séance soit tu étais distrait, pendant toute la Khôlle il y avait un erratum au tableau pour prévenir qu’on considérait un contact total entre la dent et l’aliment.
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Cara'doc le 24 septembre 2019 à 17:51:01
Bonsoir!
Par rapport à l'ED du Pr. Cavalli, est-ce que quelqu'un arrive à faire l'exercice 1? J'ai l'impression qu'il y a un souci au niveau des données (urée et glucose???)  ???
Merci et bonne soirée  :yourock!

Salut à toi,

La meilleure manière d'avoir une réponse éclairée là dessus serait de demander directement au professeur Cavalli. J'ai lu l'énoncé (sans le faire parce que j'ai honnêtement autres chose à foutre) et je ne comprend pas ta question. Cependant je peux te certifier que les masses molaires du glucose et de l'urée données sont exactes.
De plus à strictement parler, l'exercice 1 c'est juste le calcul de la concentration molaire en alcool au tout début, sinon tu aurais du préciser le problème en question. De ce fait pour l'exercice tu n'as pas besoin de ces données.

 :yourock! :yourock! :yourock!

Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Caamiillee le 28 septembre 2019 à 09:28:11

Bonjour! j'ai une petite question, dans mon cours, jai noté pour l'élévation ébullioscopique la formule:
        delta T eb=osmolalité x Keb =Keb x molalite
or, pendant l'ED de M. Cavalli, on utilise l'osmolarité au lieu de l'osmolalite, est ce la même chose ?
Et de cette question s'en pose une autre, est ce que dans la formule de la température cryoscopique, on peut également utiliser la formule deltaT cryo=Kcryoxosmolalité sachant que dans le cours nous l'avons notée avec l'osmolarité...
A moins que ce soit une erreur de ma part (ce qui est possible mais jai copié collé le diapo du prof donc je ne pense pas) cette variation me perturbe un peu :)
Merci de votre aide :)
Titre: Re : Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Fives le 28 septembre 2019 à 09:52:56
Bonjour! j'ai une petite question, dans mon cours, jai noté pour l'élévation ébullioscopique la formule:
        delta T eb=osmolalité x Keb =Keb x molalite
or, pendant l'ED de M. Cavalli, on utilise l'osmolarité au lieu de l'osmolalite, est ce la même chose ?
Et de cette question s'en pose une autre, est ce que dans la formule de la température cryoscopique, on peut également utiliser la formule deltaT cryo=Kcryoxosmolalité sachant que dans le cours nous l'avons notée avec l'osmolarité...
A moins que ce soit une erreur de ma part (ce qui est possible mais jai copié collé le diapo du prof donc je ne pense pas) cette variation me perturbe un peu :)
Merci de votre aide :)
Salut! Si je peux me permettre, le Pr Cavalli a dit que dans le cas des solutions très diluées, l'osmolalité est très proche de l'osmolarité.
En gros si on nous dit rien dans l'énoncé, on considère que la solution est très diluée donc on se permet d'utiliser l'osmolarité, et si on nous précise qu'elle n'est pas diluée,on utilisera l'osmolalité. C'est valable pour les deux formules.
Voilà j'espère avoir été clair ! Sinon nos chers tuteurs sont toujours là pour te répondre. :yourock!
Titre: Re : Re : Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Cara'doc le 28 septembre 2019 à 15:56:54
Bonjour! j'ai une petite question, dans mon cours, jai noté pour l'élévation ébullioscopique la formule:
        delta T eb=osmolalité x Keb =Keb x molalite
or, pendant l'ED de M. Cavalli, on utilise l'osmolarité au lieu de l'osmolalite, est ce la même chose ?
Et de cette question s'en pose une autre, est ce que dans la formule de la température cryoscopique, on peut également utiliser la formule deltaT cryo=Kcryoxosmolalité sachant que dans le cours nous l'avons notée avec l'osmolarité...
A moins que ce soit une erreur de ma part (ce qui est possible mais jai copié collé le diapo du prof donc je ne pense pas) cette variation me perturbe un peu :)
Merci de votre aide :)

Salut! Si je peux me permettre, le Pr Cavalli a dit que dans le cas des solutions très diluées, l'osmolalité est très proche de l'osmolarité.
En gros si on nous dit rien dans l'énoncé, on considère que la solution est très diluée donc on se permet d'utiliser l'osmolarité, et si on nous précise qu'elle n'est pas diluée,on utilisera l'osmolalité. C'est valable pour les deux formules.
Voilà j'espère avoir été clair ! Sinon nos chers tuteurs sont toujours là pour te répondre. :yourock!


Fives, je te remercie de faire notre boulot et en plus de le faire bien.
La subtilité entre osmolarité et osmolalité dans cette formule est exactement ici, tu as parfaitement compris. En effet puisque l’on fait de la biophysique, les solutions sont quasi toujours extrêmement diluée, hors cas pathologique.
Cependant, même si je ne l’ai vu ni au tuto ni au partiel, c’est possible que l’on vous demande de vous servir de l’osmolalité. Donc  Caamille si tu n’es pas au clair là dessus, reprend les définitions d’osmolalité et osmolarité et si ce n’est toujours pas clair viens poser la question ici ou en fin de séance d’UE1 ou d’UE3.

Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Caamiillee le 28 septembre 2019 à 16:34:40
Merci fives et cara'doc, je pense avoir compris ! Heureusement que vous êtes là   :yahoo: :yourock!
Salut! Si je peux me permettre, le Pr Cavalli a dit que dans le cas des solutions très diluées, l'osmolalité est très proche de l'osmolarité.
En gros si on nous dit rien dans l'énoncé, on considère que la solution est très diluée donc on se permet d'utiliser l'osmolarité, et si on nous précise qu'elle n'est pas diluée,on utilisera l'osmolalité. C'est valable pour les deux formules.
Voilà j'espère avoir été clair ! Sinon nos chers tuteurs sont toujours là pour te répondre. :yourock!

Fives, je te remercie de faire notre boulot et en plus de le faire bien.
La subtilité entre osmolarité et osmolalité dans cette formule est exactement ici, tu as parfaitement compris. En effet puisque l’on fait de la biophysique, les solutions sont quasi toujours extrêmement diluée, hors cas pathologique.
Cependant, même si je ne l’ai vu ni au tuto ni au partiel, c’est possible que l’on vous demande de vous servir de l’osmolalité. Donc  Caamille si tu n’es pas au clair là dessus, reprend les définitions d’osmolalité et osmolarité et si ce n’est toujours pas clair viens poser la question ici ou en fin de séance d’UE1 ou d’UE3.


Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: MAPKKK le 30 septembre 2019 à 11:18:26
Bonjour !  :yourock!

Dans le cours de monsieur Daspet, dans la partie dosimétrie, je retrouve pour la formule du flux énergétique total une intégrale ou on dirait qu'il manque une borne, je comprend pas comment on doit interpréter ceci pour le calcul de l’intégrale ?

Merci d'avance :D

Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Elnav le 30 septembre 2019 à 14:29:06
Bonjour,
Serait-il possible d'avoir accès à la correction du tuto d'UE 3a de la semaine dernière sur le drive ?
Merci :)
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Datcou le 30 septembre 2019 à 23:10:18
Bonjour,
Serait-il possible d'avoir accès à la correction du tuto d'UE 3a de la semaine dernière sur le drive ?
Merci :)

Salut!

Normalement elles doivent maintenant être disponible sur le drive dans la rubrique annale s1 UE3a.  :great:
Titre: Re : Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Jarry Potter le 02 octobre 2019 à 21:26:36
Bonjour !  :yourock!

Dans le cours de monsieur Daspet, dans la partie dosimétrie, je retrouve pour la formule du flux énergétique total une intégrale ou on dirait qu'il manque une borne, je comprend pas comment on doit interpréter ceci pour le calcul de l’intégrale ?

Merci d'avance :D

Salut !  :yourock!

Alors je te préviens, c'est un cours que nous n'avons jamais eu les années précédentes, alors je vais t'expliquer comment je l'ai compris, mais si jamais cela rentre en désaccord avec ce que M. DASPET vous a dit pendant le cours, tu ne dois prendre en compte que ce que te dit le professeur !  :ips:

Bon rentrons dans le sujet, d'après le diaporama, cette formule sert à calculer le flux d'énergie totale. Donc on considère le faisceau dans son entièreté.
Le symbole grec psy (le sorte de trident) est en fait une valeur, et elle vaut 4π stéradians, soit l'angle solide en entier.
Et on te dit que ce flux d'énergie total est égale au produit de l'intensité du vecteur u par l'angle solide du faisceau (donc ici 4π stéradians).
Je pense que cette intégrale avec le symbole psy est juste là pour te montrer quelle valeur doit prendre l'angle solide.

Dis moi si cela correspond avec les explications de M.DASPET, si jamais cela n'est pas le cas, je ferai des recherches encore + approfondies !  ;D
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Nem' le 04 octobre 2019 à 18:39:13
Bonsoir  ;)

J'ai une question concernant le cours sur la radioactivité de Mr. Daspet. Dans son cours il y  énormément de formules ( on a le droit au cours mais ) doit-on savoir toute les utiliser ? Merci et bonne soirée ;)
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Rondoudou le 05 octobre 2019 à 16:17:22
Bonjour  :smile:

Alors dans le cours de Mr Daspet, il a dit que dans les transformations radioactives, l' unité du SI de l'activité est le Becquerel tandis que l'unité d'usage est le Curie. Du coup, dans un QCM laquelle faudrait-il utiliser ???

Merci  :sarcastic:
Titre: Re : Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Cara'doc le 06 octobre 2019 à 20:55:22
Bonsoir  ;)

J'ai une question concernant le cours sur la radioactivité de Mr. Daspet. Dans son cours il y  énormément de formules ( on a le droit au cours mais ) doit-on savoir toute les utiliser ? Merci et bonne soirée ;)


Bonsoir à toi,
En théorie oui mais toutes les formules n’ont pas autant de chance de tomber. Certaines sont essentielles à savoir utiliser d’autres un peu moins.
Cependant puisque maintenant la seule difficulté de l’UE3a, c’est d’utiliser la bonne formule et de le faire bien (note bien que je n’ai pas dit que c’était facile), je te recommanderais de savoir utiliser au moins à peu près chaque formule.
Les khôlles du tuto sont là pour t’y aider.

Bonne soirée.
Titre: Re : Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Cara'doc le 06 octobre 2019 à 21:05:54
Bonjour  :smile:

Alors dans le cours de Mr Daspet, il a dit que dans les transformations radioactives, l' unité du SI de l'activité est le Becquerel tandis que l'unité d'usage est le Curie. Du coup, dans un QCM laquelle faudrait-il utiliser ???

Merci  :sarcastic:

Alors, la différence entre le bequerel et le curie n’est qu’une différence de facteur, mais elles mesurent toutes les 2 une activité.
Pour le curie c’est l’activité d’1 g de Radium et pour le bequerel c’est l’activité tout court sans facteur multiplicatif. De ce fait 1 Ci = 37 milliards de Bq.
Il faut aussi savoir que le Curie est l’unité historique de l’activité, on est passé au bequerel lorsque le SI a été formalisé. Donc officiellement le Curie est une unité obsolète comme la livre par rapport au kg, cependant elle reste assez utilisé parce qu’elle permet de ne pas se traîner des puissances de 10 dans les calculs.
Donc pour répondre à ta question, si c’est un calcul intermédiaire il vaut mieux se mettre dans le SI mais tu dois être capable de passer de l’un à l’autres facilement, si cela est requis par le qcm ;).

En espérant avoir été clair ;D.
Titre: Re : Re : Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Jarry Potter le 07 octobre 2019 à 14:38:39

Bonsoir à toi,
En théorie oui mais toutes les formules n’ont pas autant de chance de tomber. Certaines sont essentielles à savoir utiliser d’autres un peu moins.
Cependant puisque maintenant la seule difficulté de l’UE3a, c’est d’utiliser la bonne formule et de le faire bien (note bien que je n’ai pas dit que c’était facile), je te recommanderais de savoir utiliser au moins à peu près chaque formule.
Les khôlles du tuto sont là pour t’y aider.

Bonne soirée.

Je ramène un coup ma fraise vers toi et Cara'doc pour bien insister, comme te l'a dit mon collègue, qu'il faut savoir quelle formule utiliser.
Surtout avec M. DASPET, qui va vous faire jongler avec les différentes formules vues en cours. Je pense notamment à son chapitre sur la dosimétrie où énormément de formules se rejoignent. Et ce sera également vrai au second semestre pour la physique des fluides (mais là on y est pas encore !  ;D)

Pour le coup, je te conseillerai de faire une belle fiche de formules pour chaque chapitre, comme ça tu gagneras un peu de temps pendant les partiels plutôt que de chercher pendant 5 minutes la bonne page  ::)

Bonne continuation !  :yahoo:
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: MAPKKK le 12 octobre 2019 à 11:25:20
Bonjour,

Dans le cours de M. Cavalli, lors de la réaction de dismutation du dibrome, on obtient l'ion bromate (BrO3-), or quand j'essaie de calculer le nombre d'oxydation de cette ion, je trouve -V, alors que dans le cours c'est +V
J'ai vraiment du mal avec ce nombre d'oxydation :P

Merci d'avance, vous êtes les meilleurs !


PS: J'ai mis mon raisonnement dans le fichier joint

Titre: Re : Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Scarface2Canot le 12 octobre 2019 à 11:51:03
Bonjour,

Dans le cours de M. Cavalli, lors de la réaction de dismutation du dibrome, on obtient l'ion bromate (BrO3-), or quand j'essaie de calculer le nombre d'oxydation de cette ion, je trouve -V, alors que dans le cours c'est +V
J'ai vraiment du mal avec ce nombre d'oxydation :P

Merci d'avance, vous êtes les meilleurs !


PS: J'ai mis mon raisonnement dans le fichier joint

Si jme souviens bien c'est à l'atome de brome qu'on s'intéresse, pas aux oxygènes
Titre: Re : Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Cara'doc le 12 octobre 2019 à 12:33:43
Bonjour,

Dans le cours de M. Cavalli, lors de la réaction de dismutation du dibrome, on obtient l'ion bromate (BrO3-), or quand j'essaie de calculer le nombre d'oxydation de cette ion, je trouve -V, alors que dans le cours c'est +V
J'ai vraiment du mal avec ce nombre d'oxydation :P

Merci d'avance, vous êtes les meilleurs !


PS: J'ai mis mon raisonnement dans le fichier joint

Salut à toi,

Ce nombre d'oxydation m'a à moi aussi donné du fil à retordre l'année dernière, cependant une fois que tu as le déclic à force de t'entrainer ça devient tout bête. Donc ne lâche rien et ça va finir par venir  :great:.
Concernant ta question, si c'est le nombre d'oxydation de l'ion bromate que tu cherches alors rien de plus simple la formule te le donne. En effet, pour un ion le NO c'est sa charge, soit -I ici.
Cependant, cela doit être celui du brome dans l'ion bromate que tu cherchais en réalité au vu de ce que tu as mis en pièce jointe. Dans ce cas là ton raisonnement est plutôt bon jusqu'au moment où tu as décidé de faire la somme des NO des oxygènes pour avoir le NO du brome.
En effet, comme tu l'as très bien identifié l'oxygène est plus électronégatif que le brome donc il capte les électrons. Tes NO en rouge sur le schéma sont donc exacts (sauf pour celui avec la charge négative dont le NO est bien de -II). Toutefois si tu additionne ces NO, tu auras le nombre d'électron plutôt attirer par les 3 oxygènes. Soit l'opposé de ce que tu recherches.
Si on voulait formaliser ça par une équation ça donnerait :
NO (Bromate) = NO (Brome) + NO (Oxygène 1) + NO (Oxygène 2) + NO (Oxygène 3)
Soit -I = NO (Brome) + 3*(-II) donc NO (Brome) = VI - I = V.

En espérant avoir été clair et bon week-end à toi  :yourock!
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Rondoudou le 17 octobre 2019 à 20:07:44
Bonsoir  :great:,

Je m'excuse d'avance pour le dérangement, et je tiens également à vous remercier pour tous les efforts que vous réalisez, pour tout le précieux temps que vous nous consacrez ainsi que toute l'aide que vous nous apportez généreusement au quotidien.  :^^:

Alors au tutorat d'aujourd'hui, la question 9 parlait d'une solution "tampon" qui se caractérise donc par un pH constant. Je propose l'exemple du "tampon bicarbonate" qui est le principal système tampon des liquides extracellulaires, et donc du plasma humain. Il est formé par le couple acide/base dioxyde de carbone dissous / ions hydrogénocarbonate : CO2,H2O (aq) / HCO3- (aq). C'est un système tampon  très efficace car chacune des espèces étant très abondante dans le liquide extracellulaire, sa réaction en cas de variation de pH est très rapide. Enfin, bon, ce système permet alors le maintien du pH sanguin à une valeur constante à 37°C. Ainsi, pour cela, sachant qu'à cette même température, le pKA d'une solution contenant ce système tampon est de 6,1; celui-ci est donc également constant au même titre que le pH, tandis que le rapport R= [HCO3-] / [CO2,H2O] ne doit  quasiment pas varier? (étant donné que le pH du sang doit être maintenu constant..)

Merci et bonne soirée.  :biggrin: :^^:
Titre: Re : Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Cara'doc le 18 octobre 2019 à 07:20:28
Bonsoir  :great:,

Je m'excuse d'avance pour le dérangement, et je tiens également à vous remercier pour tous les efforts que vous réalisez, pour tout le précieux temps que vous nous consacrez ainsi que toute l'aide que vous nous apportez généreusement au quotidien.  :^^:

Alors au tutorat d'aujourd'hui, la question 9 parlait d'une solution "tampon" qui se caractérise donc par un pH constant. Je propose l'exemple du "tampon bicarbonate" qui est le principal système tampon des liquides extracellulaires, et donc du plasma humain. Il est formé par le couple acide/base dioxyde de carbone dissous / ions hydrogénocarbonate : CO2,H2O (aq) / HCO3- (aq). C'est un système tampon  très efficace car chacune des espèces étant très abondante dans le liquide extracellulaire, sa réaction en cas de variation de pH est très rapide. Enfin, bon, ce système permet alors le maintien du pH sanguin à une valeur constante à 37°C. Ainsi, pour cela, sachant qu'à cette même température, le pKA d'une solution contenant ce système tampon est de 6,1; celui-ci est donc également constant au même titre que le pH, tandis que le rapport R= [HCO3-] / [CO2,H2O] ne doit  quasiment pas varier? (étant donné que le pH du sang doit être maintenu constant..)

Merci et bonne soirée.  :biggrin: :^^:


Salut,

Tu n’as pas tout à fait compris ce qu’est une solution tampon, en même temps puisque vous ne l’avez pas vu en cours c’est normal. Le tuteur qui a corrigé ses questions a dû tenter de vous donner quelques éléments de réponse sur la question. Mais du coup il a dû résumer en 5 min un cours de 2 heures. Ce faisant, il a dû définir assez grossièrement les solutions tampons pour que vous ayez une idée de ce que c’est.
Cependant, une solution tampon n’est pas une solution dont le pH est invariant, c’est un abus de langage. Un solution tampon se définit comme une solution pour laquelle les variations de pH sont amorties, lors d’un ajout modéré de base ou d’acide. Si tu passe 500 mL d’acide chlorhydrique concentré en IV à un patient, je t’assure que son pH ne restera ma constant.

Voilà, si après avoir eu le cours ce n’est toujours pas clair, n’hésite pas à venir nous redemander sur le forum ou en séance.
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Cheezy le 20 octobre 2019 à 11:21:10
Bonjour,

Je voulais savoir quelles étaient les unités adéquates pour utiliser la formule du Transfert d'Energie Linéique (TEL). En effet, le professeur Daspet n'a mis aucun exemple dans le cours et il n'y a pas de question à ce sujet dans son ED sur la radioactivité, donc je ne comprends pas bien comment utiliser cette formule.

Voila, merci d'avance à vous.
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Cara'doc le 20 octobre 2019 à 11:42:01
Bonjour à toi,

Avec le Pr Daspet, on ne peut jamais être sûr de rien :neutral:. Cependant, dans la compréhension que j'ai de la formule, il faudrait utiliser les unités suivantes :
Le TEL en keV/µm.
La constante K dans l'unité SI qu'on te donnera dans l'énoncé
La charge élémentaire en Coulombs (ce qui est homogène à des ampères.secondes à titre indicatif).
La vitesse en m/s.
Le Z (ou numéro atomique) est sans unité puisque cela représente un nombre de proton dans l'atome de la matière cible (on pourrait arguer que l'unité est le proton mais dans ce genre de cas on considère plutôt qu'il n'y a pas d'unité).
Le nombre d'atome, c'est comme pour le Z, c'est sans unité.
Voilà pour les unités à mettre dans cette formule, si tu veux t'entraîner, le qcm 3 de l'interro 2 traite de cette équation. Ce n'est pas aussi représentatif qu'une question d'ED faîtes par le prof, mais je me plais à penser que c'est un substitut convenable (puisque c'est moi qui ai fait le qcm  ::)).

Bon courage à toi et ne perd pas espoir, l'UE3a n'est pas inabordable elle nécessite juste beaucoup d'entrainement  ;)
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Cheezy le 20 octobre 2019 à 12:54:29
Merci à toi Cara'doc pour ta réponse,

Ce qui me pose précisement problème, c'est le n.
Ici tu dis que c'est le nombre d'atomes de la matière cible.
Cependant dans le cours de monsieur Daspet et dans celui de l'année dernière d'Oleg, il est écrit que c'est le nombre d'atomes par unité de volume.
Du coup est ce qu'il s'agit d'une masse volumique ?

D'ailleurs justement je voudrais bien voir la correction du tuto d'UE3a mais je ne le trouve pas encore sur le Drive.
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Cara'doc le 20 octobre 2019 à 13:00:34
Tu as tout à fait raison en réalité. Pour ne rien te cacher à la base, j'étais parti là dessus dans mon exo mais il y a eu un erratum pendant la colle parce que j'ai cru avoir oublié de vous donner le volume en relisant le sujet. Mea culpa, du coup depuis la colle n'ayant pas relu les diapos de cours, j'étais parti sur le fait qu'on prenait le nombre d'atome total alors qu'en réalité, il suffisait de prendre la densité atomique.

Voilà, encore désolé pour la petite coquille qui a pu en embrouiller quelques-un  ::)
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Cheezy le 20 octobre 2019 à 13:31:16
Merci pour cette précision.

Malgré tout, je n'arrive pas à trouver la réponse. J'ai refais le calcul depuis le début, je te mets le fichier en pièce jointe.
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Cara'doc le 21 octobre 2019 à 10:08:38
Le problème ici, c'est que quand moi je te parle de densité atomique (donc de nombre d'atome par mètre cube), toi tu te sers de la densité moyenne :whip:(soit un nombre de kg par mètre cube). Le TEL s'intéresse au nombre de particule recevant l'énergie quelle que soit leurs masse.
D'ailleurs petit tips général en biophysique, si on fait exprès de ne pas te donner une donnée directement mais de te la faire trouver par un petit raisonnement rapide (la masse molaire, par exemple). Il y a de forte chance que c'est parce que tu en as besoin pour l'exo  ;).

Si ça te pose encore un problème n'hésite pas à passer à la fin d'une séance d'UE3 ou d'UE1 ou à la perm, on te réexpliquera de vive voix  :great:
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Nem' le 21 octobre 2019 à 17:57:18
Bonjour, je viens de travailler sur le cours de Mr Guillaume sur le pH et je suis un peu perdu... j'ai l'impression qu'il y a une 20aine de formules pour calculer le pH ou la concentration en différents ions.. Elles ne découlent pas d'une ou deux formules ? (voir un peu plus ?) En fait en UE3 en général j'ai l'impression d'être perdu... pourriez-vous m'aider ?
Je sais que les partiels approchent pour vous alors mreci pour le temps que vous nous accordez :)
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Cara'doc le 21 octobre 2019 à 18:41:34
Bonjour, je viens de travailler sur le cours de Mr Guillaume sur le pH et je suis un peu perdu... j'ai l'impression qu'il y a une 20aine de formules pour calculer le pH ou la concentration en différents ions.. Elles ne découlent pas d'une ou deux formules ? (voir un peu plus ?) En fait en UE3 en général j'ai l'impression d'être perdu... pourriez-vous m'aider ?
Je sais que les partiels approchent pour vous alors mreci pour le temps que vous nous accordez :)

Bonsoir à toi,

J'avoue que je suis assez perplexe face à ta question. En effet, dans mes cours de l'année dernière je ne vois pas tant de formule que ça qui serait indépendante, elles sont quasi toutes liées, une fois que l'on a défini proprement les grandeurs impliquées. Si on reprend le compte, il y a la formule d'Henderson, les définitions de Ka et Ke ainsi que les 4 formules pour calculer le pH suivant que l'on ai un acide/base fort/faible (que tu as la chance de ne pas avoir à retenir puisque tu as droit au cours  :yahoo:). J'arrive donc à 7 formules qui sont liées même si, la démonstration de leurs liens n'a pas été faîtes en cours.
Après puisque le professeur Guillaume comme tu le sais n'utilise pas de diapo, je n'ai aucun moyen de savoir si il a changé des choses cette année, notamment sur la partie qu'il a récupérée du Pr Boulhadour.

Je te recommande de te faire une petite fiche avec toutes les formules et leurs utilisation. Comme ça si tu ne sais pas dans quelle direction partir, tu vas lire ta petite fiche et tu regardes quelles données pourraient te servir :great:.

Pour le problème de l'UE3 en général, la question est vaste et en peu vague, tu en conviendra. L'UE3 est une matière qui demande de l'entrainement pas seulement de faire rentrer des pages et des pages de cours dans ton crâne, à force de t'exercer tu auras presque fait tous les types d'exos possibles, et au partiel tu vas tout déchirer. N'hésite pas à venir en fin de séance d'UE1 demain, si tu as des questions un peu plus précises, on essayera d'y répondre ;).

Bon courage et bonne soirée  ;D

Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Parodia Magnifica le 22 octobre 2019 à 15:06:49
Bonjour !
Voici ma question concernant le corrigé de l'ed de Monsieur Daspet (à propos de la radioactivité) :

L'exercice était le suivant:
"Un compteur situé à 10cm d'une source gamma ne laisse passer que 2% des photons émis dans sa face d'entrée circulaire. Le compteur a une efficacité e de 25%. On fait un premier comptage pendant 1min qui donne un résultat de 70 000. Un deuxième comptage pendant 1 min, réalisé 2h plus tard donne un résultat de 20 000."

Puis il nous demandait (après avoir calculé dans une première question le rayon r de la face d'entrée) de calculer l'activité A0 de la source lors de la 1ère mesure:

Dans sa correction il emploie la formule N(t0) = A(0) * 60 * e (avec 60 le temps du comptage en seconde et e l'efficacité). (au passage : je ne comprends pas d'où sort cette formule)

Puis il transforme ça en A(0) = D(t0) / 60 * G * e
avec D(t0) le nombre de particules détectées. (jusque là tout va bien, cela découle de sa première formule).

Enfin il en arrive à A(0)= 70 000 / 60 * 0,02 * 0,25

or dans notre cours on fait la différence entre D le nombre de particule détectées et C le nombre de particules comptées : C(t) = e * D (avec e l'efficacité).

Ainsi pour moi 70 000 correspond au nombre de particules comptées C et non au nombre de particules détectées D, ce qui va à l'encontre de la correction de l'exercice.

Pouvez vous m'aider à comprendre ?

Merci d'avance !
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Cara'doc le 22 octobre 2019 à 17:25:22
Bonjour !
Voici ma question concernant le corrigé de l'ed de Monsieur Daspet (à propos de la radioactivité) :

L'exercice était le suivant:
"Un compteur situé à 10cm d'une source gamma ne laisse passer que 2% des photons émis dans sa face d'entrée circulaire. Le compteur a une efficacité e de 25%. On fait un premier comptage pendant 1min qui donne un résultat de 70 000. Un deuxième comptage pendant 1 min, réalisé 2h plus tard donne un résultat de 20 000."

Puis il nous demandait (après avoir calculé dans une première question le rayon r de la face d'entrée) de calculer l'activité A0 de la source lors de la 1ère mesure:

Dans sa correction il emploie la formule N(t0) = A(0) * 60 * e (avec 60 le temps du comptage en seconde et e l'efficacité). (au passage : je ne comprends pas d'où sort cette formule)

Puis il transforme ça en A(0) = D(t0) / 60 * G * e
avec D(t0) le nombre de particules détectées. (jusque là tout va bien, cela découle de sa première formule).

Enfin il en arrive à A(0)= 70 000 / 60 * 0,02 * 0,25

or dans notre cours on fait la différence entre D le nombre de particule détectées et C le nombre de particules comptées : C(t) = e * D (avec e l'efficacité).

Ainsi pour moi 70 000 correspond au nombre de particules comptées C et non au nombre de particules détectées D, ce qui va à l'encontre de la correction de l'exercice.

Pouvez vous m'aider à comprendre ?

Merci d'avance !


Bonjour à toi,

Je t'ai fait un petit détail (en PJ) de comment on arrive aux différentes formules, ce sera à la fois plus simple pour toi de comprendre et pour moi de me faire comprendre.
Si j'ai bien compris ce qui coince, je pense que tu as 2 soucis ici.
D'abord, tu n'as pas compris ce que représentait le facteur de position G dans le cours sur le détecteur, du coup pour calculer le rayon et ensuite utiliser G pour passer de C à D à N puis à A c'est compliqué. Sinon, tu comprendrais comment, il arrive à ça : N(t0) = A(0) * 60 * e.
Ensuite, je pense que tu es un peu passée à côté de ce qu'est réellement l'activité (un nombre de désintégration par seconde), du coup pour réinvestir la formule alors qu'elle n'est pas dans le cours sur les détecteurs, ça peut être assez compliqué pour toi.
Cependant, ces deux soucis sont très facilement réglables avec un peu d'entrainement :yahoo:.
Pour ce qui est de la formule qui te pose problème, il est possible que le Pr Daspet ai fait une faute de frappe ou que tu ai mal noté parce que la bonne c'est : A(0) = C(t0) / 60 * G * e (cf la PJ) pas A(0) = D(t0) / 60 * G * e  :neutral:.

Si cela venait à toujours te poser problème, n'hésite pas à passer à la permanence lundi on te réexpliquera.
Sur ce, je te souhaite une bonne fin de journée et bon courage ;)
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Parodia Magnifica le 22 octobre 2019 à 19:12:36
Merci beaucoup pour ta réponse, ça m'a bien aidée à comprendre :)[/size]

Bonjour à toi,

Je t'ai fait un petit détail (en PJ) de comment on arrive aux différentes formules, ce sera à la fois plus simple pour toi de comprendre et pour moi de me faire comprendre.
Si j'ai bien compris ce qui coince, je pense que tu as 2 soucis ici.
D'abord, tu n'as pas compris ce que représentait le facteur de position G dans le cours sur le détecteur, du coup pour calculer le rayon et ensuite utiliser G pour passer de C à D à N puis à A c'est compliqué. Sinon, tu comprendrais comment, il arrive à ça : N(t0) = A(0) * 60 * e.
Ensuite, je pense que tu es un peu passée à côté de ce qu'est réellement l'activité (un nombre de désintégration par seconde), du coup pour réinvestir la formule alors qu'elle n'est pas dans le cours sur les détecteurs, ça peut être assez compliqué pour toi.
Cependant, ces deux soucis sont très facilement réglables avec un peu d'entrainement :yahoo:.
Pour ce qui est de la formule qui te pose problème, il est possible que le Pr Daspet ai fait une faute de frappe ou que tu ai mal noté parce que la bonne c'est : A(0) = C(t0) / 60 * G * e (cf la PJ) pas A(0) = D(t0) / 60 * G * e  :neutral:.

Si cela venait à toujours te poser problème, n'hésite pas à passer à la permanence lundi on te réexpliquera.
Sur ce, je te souhaite une bonne fin de journée et bon courage ;)

Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: platypus le 25 octobre 2019 à 16:00:34
Bonjour, c'est pas une question de cours à proprement parlé mais j'ai du mal à voir comment utiliser le nombre d'Avogadro c'est assez théorique comme notion. Je fais notamment référence au 2ème tutorat pour le calcul du TLE. On multiplie la masse volumique de l'Ewok par le nbr d'Avogadro pour trouver le nombre de particules constituant ce dernier c'est cela ? Donc on considère que ça équivaut à la masse de l'Ewok? Merci bien ;)
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Cara'doc le 25 octobre 2019 à 20:50:24
Bonjour, c'est pas une question de cours à proprement parlé mais j'ai du mal à voir comment utiliser le nombre d'Avogadro c'est assez théorique comme notion. Je fais notamment référence au 2ème tutorat pour le calcul du TLE. On multiplie la masse volumique de l'Ewok par le nbr d'Avogadro pour trouver le nombre de particules constituant ce dernier c'est cela ? Donc on considère que ça équivaut à la masse de l'Ewok? Merci bien ;)

Salutations vespérales à toi,
Définitivement ce TEL vous pose un peu problème à tous, j'ai l'impression. J'ai bien fait de faire une question dessus de la secousse, sinon vous auriez pu avoir une petite déconvenue au partiel  :angel:.
Concernant le nombre d'Avogadro (NA), c'est le nombre d'éléments contenu dans une mole (bignou, poisson rouges, atomes, molécules, etc ...). Ce nombre est une constante au même titre que la constante de Planck ou la vitesse de la lumière dans le vide. Il vaut 6,02.10^23 éléments/mol ou plus simplement mol^-1. C'est pourquoi, il suffit de multiplier ce nombre par le nombre de mole pour avoir le nombre d'élément dans le système considéré. En fait, il faut juste le voir comme un très grand nombre, comme le serait le million (qui en l'occurence vaut 10^6 éléments). Il permet de définir la mole et de la rendre pratique dans un laboratoire, on parle souvent de manière de compter du chimiste.
Enfin voilà pour le petit rappel de seconde, pour qu'on soit tous les deux d'accord sur ce dont on parle, même si tu devais certainement le savoir ;).

Je suppose donc que c'est la manière d'utiliser le NA dans le cadre du TEL qui te semble bien "théorique". L'objectif de la manœuvre pour le TEL est de calculer la densité atomique de la matière cible. C'est à dire que l'on cherche à savoir combien est-ce qu'il y a d'atome par unité de volume (a priori par mètre cube pour être dans le SI) dans cette matière.

Pour atteindre cette objectif, on va procéder par étape :
1) Se rappeler les relations définissant masse molaire et masse volumique
2) Les combiner afin d'obtenir la relation mathématique définissant la densité molaire (en mol/mètre cube), je ne suis pas certain pour l'appellation mais tu vois l'idée
3) Multiplier cette densité molaire par le NA pour obtenir la densité atomique, du fait de la définition du NA rappelé plus haut

Bonne soirée à toi, en espérant que tout ceci te semblera moins théorique à présent. Si toutefois, tu avais besoin de plus amples explications, je suis de permanence Lundi de 13h30 à 14h30 en salle Tissot à la BU  :great:
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: platypus le 26 octobre 2019 à 19:32:07
Je me suis creusé la tête et j'ai trouvé sens à ma réflexion grâce à ton commentaire merci! :)
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: platypus le 08 novembre 2019 à 10:37:17
Bonjour, j'aimerai savoir comment faire la différence entre 2 condensateurs en série et 2 en dérivation parce-que quelque fois c'est évident et d'autres fois pas… ?
Merci :)
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: patakrep le 09 novembre 2019 à 00:02:50
bonsoir !
j'ai refait l'ed de daspet et ya un truc que jai pas pigé
en gros exercice 6 question 2 on calcule A0 et on trouve A0=2.33.10^5 Bq
et dans la question juste après on cherche la période de demi-vie, T=-ln2t/ln(At/A0)
mais on utilise pas la valeur de A0 que l'on vient de calculer, on utilise A0=70000 mais pourquoi?
Merciii d'avance :)
Titre: Re : Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Cara'doc le 09 novembre 2019 à 12:33:53
bonsoir !
j'ai refait l'ed de daspet et ya un truc que jai pas pigé
en gros exercice 6 question 2 on calcule A0 et on trouve A0=2.33.10^5 Bq
et dans la question juste après on cherche la période de demi-vie, T=-ln2t/ln(At/A0)
mais on utilise pas la valeur de A0 que l'on vient de calculer, on utilise A0=70000 mais pourquoi?
Merciii d'avance :)

Salut,

En fait, on utilise les valeurs du compteur parce qu'elles sont données toutes les deux dans l'énoncé directement. Mais le rapport A0/At, sera le même quelque soit le couple de valeur tant que les valeurs vont ensembles. On aurait pu réutiliser la valeur précédemment calculée, mais ça nous aurais obligé à calculer le At correspondant, du coup on perd du temps avec un calcul de plus.  ;)

Voili voilou  :bisouus:
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Saccharomyces le 09 novembre 2019 à 18:18:54
Bonjour, j'aimerai savoir comment faire la différence entre 2 condensateurs en série et 2 en dérivation parce-que quelque fois c'est évident et d'autres fois pas… ?
Merci :)

Salut platypus  :yourock! !
Je vais te faire un petit rappel, j'espère que je saurai être clair !

Les condensateurs en série :
Alors pour résumer deux condensateurs C1 et C2 placés en série sont en gros placés "à la suite". C'est à dire que le courant distribué par le générateur va passer d'abord par C1, puis par C2. En fait C1, C2 et le générateur vont former un circuit fermé et si tu retire un des condensateurs, le circuit va s'ouvrir et le courant ne passera plus. C'est le principe d'une association en série, le courant ne peut passer que par 1 chemin.

Les condensateurs en parallèle :
Deux condensateurs C1 et C2 placés en parallèle forment en gros "deux chemins différents". Si tu retire un des condensateurs du circuit, le courant pourra en fait toujours passer par l'autre condensateurs.

Comment résoudre un exercice de condensateurs :
En fait tu vas devoir petit à petit réduire ton circuit en faisant tour à tour des associations de condensateurs. Prenons comme exemple l'exercice que vous aviez pour la colle mystère :
(cf pièces jointes circuit.jpg)

Il faut toujours commencer par les associations de condensateurs dont on est sûrs. Ici, tu vas donc commencer par associer les condensateurs C1 et C2 dont on sait qu'ils sont en série (le courant qui arrive en C1 n'a d'autre choix que de passer par C2 si il veut fermer le circuit). Tu obtiens un condensateur CA dont tu peux calculer les caractéristiques grâce aux formules du cours !
(cf pièces jointes A.jpg)

Tu peux ensuite t'occuper des condensateurs C3 et CA qui sont clairement disposés en parallèle. Tu obtient une association CB :
(cf pièces jointes B.jpg)

Tu peux enfin associer les condensateurs CB et C4 disposés en série, tu obtiens un dernier condensateurs. Ce dernier condensateur correspond à l'équivalent de tout le circuit que tu avais au départ et on le nomme généralement Ceq ! Le but de la plupart des exercices est de manipuler les formules du cours pour soit trouver les caractéristiques de Ceq, soit trouver les caractéristiques d'un condensateurs du circuit de base en connaissant celle de Ceq.

Voilà voilà j'espère que ça t'aura éclaircit la partie sur les condensateurs, profite bien de ton weekend prolongé !  :bisouus:
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Noa Agst le 09 novembre 2019 à 20:55:25
salut !
 J'aimerai poser une question en rapport au cours acide base de Monsieur guillaume. Dans son cours il a dit que quand une base était en contacte avec un solvant avec un faible pouvoir prototropique ( comme l'acide acétique)  cette base était une base forte et que si l'acide était en contact d'un solvant a fort pouvoir prototropique ( comme l'ammoniac) cette acide serait fort. Néanmoins dans son ED il a mélangé une solution d' acide acétique avec une solution d'ammoniac et pourtant il a dit que c’était un mélange d'un acide faible et d'une base faible. Je ne comprend pas vraiment pourquoi. Est ce que c'est une erreur de note que j'ai faite en copiant se qu'il disait ?

merci beaucoup pour la réponse et de m'accorder de votre temps :)
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Tomy le 10 novembre 2019 à 09:18:15
Salut,

À propos de ce qu'à pu dire Yves Guillaume, c'est un peu bizarre..

L'acide acétique est un acide faible, quant à l'ammoniac il s'agit d'une base faible et non d'une base forte !
Il faut pas confondre, solvant prototropique et acide ou baise faible/fort, un solvant peut être très prototropique tout en étant un acide ou base faible.

Dans ton exemple l'acide acétique  à un faible pouvoir prototropique (capte difficilement des protons) mais l'ammoniac tout étant une base faible à un très fort pouvoir prototropique.
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Noa Agst le 10 novembre 2019 à 09:36:42
Salut,

À propos de ce qu'à pu dire Yves Guillaume, c'est un peu bizarre car ce n'est pas logique.

L'acide acétique est un acide faible, quant à l'ammoniac il s'agit d'une base faible et non d'une base forte !
Il faut pas confondre, solvant prototropique et acide ou baise faible/fort, un solvant peut être très prototropique tout en étant un acide ou base faible.

Dans ton exemple l'acide acétique  à un faible pouvoir prototropique (capte difficilement des protons) mais l'ammoniac tout étant une base faible à un très fort pouvoir prototropique.

salut ! mais c'est justement cela que je ne comprend pas... :/ pourquoi c'est un acide faible et une base faible ? je ne comprend pas vraiment comment faire pour savoir car dans son cours j'ai noter que on sait si c'est une base forte par exemple si le solvant est  tres prototopique. je suis perdu
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Zane le 10 novembre 2019 à 11:21:07
salut ! mais c'est justement cela que je ne comprend pas... :/ pourquoi c'est un acide faible et une base faible ? je ne comprend pas vraiment comment faire pour savoir car dans son cours j'ai noter que on sait si c'est une base forte par exemple si le solvant est  tres prototopique. je suis perdu


Yo, de ce que j'ai compris, tu as l'air de confondre pouvoir prototropique du solvant et notion d'acide/base faible/forte en solution qui sont deux notions différentes !

Ducoup on va remettre les bases :
- le pouvoir prototropique d'un solvant correspond à sa capacité à capter des protons H+ (il va donc influencer la force de l'acide et de la base en solution)
Ainsi si le solvant est une base forte (avec donc un très fort pouvoir prototropique, il rendra l'acide en solution fort dans la mesure où celui-ci cédera plus facilement ses protons H+)

- Mais attention ! Dans son ED, le professeur Guillaume parle d'un mélange entre deux espèces en solution (ammoniac et acide acétique) dans un solvant (qu'il a du préciser ou non) et non pas d'un solvant accueillant un soluté ! Ici, selon le solvant et son pouvoir prototropique, les deux espèces en solution se comporteront ainsi comme des bases ou acides forts..
MAIS vérifie bien que tu ne t'es pas trompé dans tes notes et compare avec d'autres PACES car en général, le solvant est précisé et ces deux espèces en solution ensemble donnent souvent acide et base forte...
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Tomy le 10 novembre 2019 à 11:35:00
Salut !

Petite question, j'ai repris l'ED de Dr Cavalli, et dans la première question, on devait trouver le nombre d'oxydation dans la molécule suivante : Mg(BrO4-)2. Mais en utilisant la formule : ΣNOi = charge de l’édifice moléculaire = 0, il m'est impossible de retrouver le résultat, en effet la réponse attendu était : NO(Mg) = +VII.

Merci de votre réponse !  :yahoo:
Titre: Re : Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Jarry Potter le 10 novembre 2019 à 12:41:21
Salut !

Petite question, j'ai repris l'ED de Dr Cavalli, et dans la première question, on devait trouver le nombre d'oxydation dans la molécule suivante : Mg(BrO4-)2. Mais en utilisant la formule : ΣNOi = charge de l’édifice moléculaire = 0, il m'est impossible de retrouver le résultat, en effet la réponse attendu était : NO(Mg) = +VII.

Merci de votre réponse !  :yahoo:

Salut !  :yourock!

Alors pour le coup tu m'as filé une colle mais j'ai compris d'où vient ton erreur !
Ce n'est pas le NO du magnésium qui est égal à +VII, c'est celui du brome !  :modo:
Et en + je viens de voir le sujet d'ED c'est bien celui du Brome que demande le professeur CAVALLI ! :ips:
Si jamais tu as encore des soucis à propos de cet exercice n'hésite pas à poser des questions !  ;)

Bon courage dans ton travail !
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Tomy le 10 novembre 2019 à 13:27:20
Ah ouff, je préfère que ça soit comme ça car je commençais à m'inquiéter  lol

Du coup, merci beaucoup pour ta réponse ! :yahoo:
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Noa Agst le 10 novembre 2019 à 15:21:51

Yo, de ce que j'ai compris, tu as l'air de confondre pouvoir prototropique du solvant et notion d'acide/base faible/forte en solution qui sont deux notions différentes !

Ducoup on va remettre les bases :
- le pouvoir prototropique d'un solvant correspond à sa capacité à capter des protons H+ (il va donc influencer la force de l'acide et de la base en solution)
Ainsi si le solvant est une base forte (avec donc un très fort pouvoir prototropique, il rendra l'acide en solution fort dans la mesure où celui-ci cédera plus facilement ses protons H+)

- Mais attention ! Dans son ED, le professeur Guillaume parle d'un mélange entre deux espèces en solution (ammoniac et acide acétique) dans un solvant (qu'il a du préciser ou non) et non pas d'un solvant accueillant un soluté ! Ici, selon le solvant et son pouvoir prototropique, les deux espèces en solution se comporteront ainsi comme des bases ou acides forts..
MAIS vérifie bien que tu ne t'es pas trompé dans tes notes et compare avec d'autres PACES car en général, le solvant est précisé et ces deux espèces en solution ensemble donnent souvent acide et base forte...

coucou ! déjà merci beaucoup de ta reponse ça m'a un peu éclairé ^^. Dans son Ed il a avant tout fait deux question ou il préparait des solutions en dissolvant pour la première de l'ammoniac dans de l'eau et la deuxième de l'acide acétique dans de l'eau. donc de ceux que j'ai compris c'est une base faible dans de l'eau et un acide fort dans de l'eau. mais ensuite il a mélangé les deux solutions ensemble. cela veux dire que les deux solutions se comportent comme des Acides fort et Base forte vu que le solvant n'est plus l'eau ?
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Tomy le 10 novembre 2019 à 16:07:09
Selon moi, je peux me tromper, dans ce cas je suis désolé mais pour moi ce serait cela.

Tu peux retenir d'une manière générale que tous les acides carboxyliques sont des acides faibles et que tous les ions carboxylates (HCOO-, CH3COO- etc) sont des bases faibles.

- L'acide acétique dans l'eau est un acide faible :
CH3COOH + H2O ↔︎ CH3COO- + H3O+ (ici l'ion éthanoate est une base faible).
- L'ammoniac dans l'eau est une base faible :
NH3 + H2O ↔︎ NH4+ + H3O+ (ici l'ion ammonium est un acide faible).

C'est bizarre car si tu obtient les mêmes molécules du début (peut-être normale  lol)
CH3COO- + NH4+ ↔︎ CH3COOH + NH3.
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Jaimelavie le 10 novembre 2019 à 18:23:57
Bonjours,
Au final la solution ne sera pas neutre car on a un Na+ qui ne sera pas comblé par un Cl-!
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Jaimelavie le 10 novembre 2019 à 18:24:39
Le début de l'énonce, merci
Titre: Re : Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Cara'doc le 11 novembre 2019 à 12:32:17

coucou ! déjà merci beaucoup de ta reponse ça m'a un peu éclairé ^^. Dans son Ed il a avant tout fait deux question ou il préparait des solutions en dissolvant pour la première de l'ammoniac dans de l'eau et la deuxième de l'acide acétique dans de l'eau. donc de ce que j'ai compris c'est une base faible dans de l'eau et un acide fort dans de l'eau. mais ensuite il a mélangé les deux solutions ensemble. cela veux dire que les deux solutions se comportent comme des Acides fort et Base forte vu que le solvant n'est plus l'eau ?

Salut,

Je me permet de compléter ce que ta tutrice d'UE3a préférée t'as répondu  lol.
Lors du mélange des deux solutions, le solvant ne change pas ça reste l'eau. En effet, sauf indication contraire dans l'énoncé, il faut considérer l'eau comme solvant.  :great:
De plus un solvant est défini comme l'espèce étant présente en la plus grande quantité dans la solution. Solution qui n'est pas forcément liquide, l'acier est une solution de carbone (de 1 à 2 %) dissout dans du fer.
Ergo, tant que l'eau ne devient pas minoritaire dans le mélange ça reste le solvant.

Concernant, le caractère acido-basique de la solution, les deux composés dont tu parles ammoniac et acide acétique, sont respectivement une base et un acide, mais sont tous les deux faibles. En effet, il dispose tout deux d'un pKa. Ce qui implique que leurs dissociation n'est pas totale. La définition d'une base ou d'un acide fort, c'est une espèce qui est complètement associé ou complètement dissocié.
Il est cependant vrai que selon le caractère prototropique du solvant, le caractère acido-basique peut changer. Mais puisque comme on l'a expliqué plus haut le solvant reste le même, le caractère acido-basique ne change pas.

:modo: ATTENTION, tous les solvants autre que l'eau n'augmente pas le caractère acide ou basique d'une solution, certain le diminue. Il faut regarder au cas par cas, suivant la prototropie du solvant.

Enfin, voilà si ça pose encore soucis, il y a une permanence demain en salle tissot. (Pour rappel, tu n'es pas obligé de rester une heure si tu viens à la permanence, tu peux poser ta question et repartir, je précise parce que des fois ce n'est pas forcément compris).  ;)

Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Parodia Magnifica le 14 novembre 2019 à 22:36:33
Bonsoir !

Une petite question concernant la radioactivité: pour le calcul de l'atténuation des photons (Nt = No * exp - μx) quelle est l'unité du coefficient d'atténuation et quelle est l'unité de l'épaisseur de l'écran traversé ? Parce que le résultat sera différent si l'on choisit de mettre tout en cm (le coefficient en cm-1 et et l'épaisseur en cm) ou tout en m (coefficient en m-1 et épaisseur en m).

(En effet, dans l'exercice 6 de radioactivité de l'ED du tutorat, pour la question 1, avec tout en cm on trouve un résultat de 140 photons, alors qu'on trouve 9,97 * 10^11 avec tout en m...)

Merci d'avance !  :neutral:
Titre: Re : Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Cara'doc le 15 novembre 2019 à 19:00:56
Bonsoir !

Une petite question concernant la radioactivité: pour le calcul de l'atténuation des photons (Nt = No * exp - μx) quelle est l'unité du coefficient d'atténuation et quelle est l'unité de l'épaisseur de l'écran traversé ? Parce que le résultat sera différent si l'on choisit de mettre tout en cm (le coefficient en cm-1 et et l'épaisseur en cm) ou tout en m (coefficient en m-1 et épaisseur en m).

(En effet, dans l'exercice 6 de radioactivité de l'ED du tutorat, pour la question 1, avec tout en cm on trouve un résultat de 140 photons, alors qu'on trouve 9,97 * 10^11 avec tout en m...)

Merci d'avance !  :neutral:

Salut à toi,

J'ai ici pris l'unité de la diapo de Mr Daspet, c'est à dire le cm-1. C'est certainement celle-ci qui sera attendu au partiel. Dans le cas contraire utilise l'unité utilisée dans l'énoncé, en te rappelant toujours que l'argument d'une fonction exp est sans dimension  ;).
De plus, ici une conversion simple de cm-1 en m-1, par un produit en croix n'est pas possible, nous ne sommes pas dans une situation de proportionnalité. Pusiqu'on a ici une loi qui suit une exponentielle. C'est pour ça que tu ne trouve pas la même chose, mais si on te donnait la valeur correspondante en m-1 calculée en suivant une loi exponentielle, le changement d'unité ne changerait rien.

En espérant avoir répondu à ta question bonne soirée à toi  :great:.
 
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Parodia Magnifica le 19 novembre 2019 à 14:56:13
Bonjour !

Alors voilà peut être que je me suis trompée mais dans la correction que j'ai prise du tutorat d'ue 3 d'hier, à la question 1) il fallait cocher "La force électrostatique assure la cohésion des 3 quarks qui composent un proton" mais dans mon cours il est bien écrit que c'est l'interaction nucléaire forte qui assure tout ce qui est cohésion des noyaux, alors je ne comprends pas trop...

Merci !
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: physicofish le 19 novembre 2019 à 21:39:14
Salut,
Je suis d'accord avec toi, c'est ce que j'avais mis au départ dans la correction, mais après relecture M. Picaud l'a corrigé en précisant que c'est bien la force électrostatique et non la nucléaire forte qui était responsable de cette interaction  p:;leas
Donc retiens que, pour les quarks, c'est la force électrostatique !  ;)
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Cheezy le 20 novembre 2019 à 21:46:34
Salut,

J'avais une question concernant la question d'UE3a que vous avez posé sur insta "le n émis a un numéro atomique défini". Je ne comprends pas pourquoi c'est faux, parce que si son numéro atomique (son nombre de protons c'est bien ça ?) vaut 0, alors il est bien défini non ?

Merci à vous.
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Zane le 21 novembre 2019 à 10:15:18
Salut,

J'avais une question concernant la question d'UE3a que vous avez posé sur insta "le n émis a un numéro atomique défini". Je ne comprends pas pourquoi c'est faux, parce que si son numéro atomique (son nombre de protons c'est bien ça ?) vaut 0, alors il est bien défini non ?

Merci à vous.


Coucou, en effet cette question pouvait porter à confusion ducoup je vais te répondre vu que c'était la mienne...

- De mon point de vue, par numéro atomique (qui comme son nom l'indique renvoie à un atome ) défini, j'entendais un numéro atomique qui existe et qui serait positionnable dans le tableau périodique des éléments... En d'autres termes, j'avais mis cette question dans le but d'attirer votre attention sur la fait qu'ici, le neutron émis (qui n'a pas de numéro atomique à mon sens car égal à 0) n'est pas un atome mais une particule !

- Mais en en parlant avec d'autres tuteurs, il est vrai que le terme défini pouvait porter à confusion dans la mesure où techniquement, un numéro atomique, même égal à 0 est défini..

Par conséquent, ne te tracasse pas à savoir si il est définit ou pas, ce n'était pas le but initial de ma question ! J'espère avoir été claire.

 Plein de courage pour vos révisions <3
Titre: Re : Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Cheezy le 22 novembre 2019 à 16:53:12
Salut,
Je suis d'accord avec toi, c'est ce que j'avais mis au départ dans la correction, mais après relecture M. Picaud l'a corrigé en précisant que c'est bien la force électrostatique et non la nucléaire forte qui était responsable de cette interaction  p:;leas
Donc retiens que, pour les quarks, c'est la force électrostatique !  ;)

Salut,

J'ai envoyé un mail à M. Picaud, il m'a dit qu'il s'était trompé, en réalité c'est bien l'interaction nucléaire forte qui est à l'origine de la cohésion des quarks.

Bonne journée
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: roules le 23 novembre 2019 à 14:00:37
bonjour,
dans l'ed de Mr Picaud, exercice 3 question 6, je ne comprends pas comment il peut déterminer si le courant total délivré par le générateur est positif ou négatif ?
merci par avance!!
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Cheezy le 23 novembre 2019 à 14:30:57
Bonjour,

Voici l'énoncé de la première question de l'ED de guillaume :

A 37°C, le pKe de l'eau est de 13,72. Quel est le pH de la solution neutre à cette T° ?

La réponse qu'il donne est que le pH=6,86; et c'est ça que je ne comprend pas : si la solution est neutre, elle doit normalement avoir un pH de 7 non ?

Merci d'avance
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Rondoudou le 23 novembre 2019 à 15:51:19
Bonjour,

Voici l'énoncé de la première question de l'ED de guillaume :

A 37°C, le pKe de l'eau est de 13,72. Quel est le pH de la solution neutre à cette T° ?

La réponse qu'il donne est que le pH=6,86; et c'est ça que je ne comprend pas : si la solution est neutre, elle doit normalement avoir un pH de 7 non ?

Merci d'avance

Bonjour,

Je me permets de te donner mon avis concernant ta question mais je tiens à préciser que ce que j'affirme n'est pas forcément juste. A mon avis lorsqu'on parle de pH neutre = 7, ceci reste une valeur arrondie, une valeur approximative. On n'a pas vraiment de valeur fixe ou exacte, donc toute valeur intimement proche de 7 peut etre considérée comme étant neutre, et donc concernant le 6,86 celui-ci est plus proche du 7 que du 6, on peut donc le considérer comme étant neutre.

Encore une fois je précise que je suis également en Paces et donc mon avis n'est que subjectif, fie toi donc au tuteur qui te répondra certainement bien mieux que moi  ;)
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Cara'doc le 23 novembre 2019 à 16:58:05
Bonjour,

Voici l'énoncé de la première question de l'ED de guillaume :

A 37°C, le pKe de l'eau est de 13,72. Quel est le pH de la solution neutre à cette T° ?

La réponse qu'il donne est que le pH=6,86; et c'est ça que je ne comprend pas : si la solution est neutre, elle doit normalement avoir un pH de 7 non ?

Merci d'avance
Bonjour,

Je me permets de te donner mon avis concernant ta question mais je tiens à préciser que ce que j'affirme n'est pas forcément juste. A mon avis lorsqu'on parle de pH neutre = 7, ceci reste une valeur arrondie, une valeur approximative. On n'a pas vraiment de valeur fixe ou exacte, donc toute valeur intimement proche de 7 peut etre considérée comme étant neutre, et donc concernant le 6,86 celui-ci est plus proche du 7 que du 6, on peut donc le considérer comme étant neutre.

Encore une fois je précise que je suis également en Paces et donc mon avis n'est que subjectif, fie toi donc au tuteur qui te répondra certainement bien mieux que moi  ;)

Salut à tous les 2,

Avenged Sevenfold, tu y étais presque mais ce n'est pas tout à fait ça.
En fait la confusion vient du fait que l'on vous a menti par approximation quand vous étiez petits (on m'a fait la même ne vous inquiétez pas  ;)).
Le pH neutre n'a jamais été défini comme étant un pH de 7 mais comme étant la moitié du pKe à un température donnée. Seulement, comme vous le savez le pKe varie avec la température et donc il n'y a qu'à 25°C qu'on à un pH neutre de 7. Pour toutes les autres températures, il est un peu plus haut ou un peu plus bas.
Hors, 25°C c'est la température des conditions de références, d'où l'approximation.


Bonne soirée à vous deux  :great:
Titre: Re : Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Cara'doc le 23 novembre 2019 à 17:16:13
bonjour,
dans l'ed de Mr Picaud, exercice 3 question 6, je ne comprends pas comment il peut déterminer si le courant total délivré par le générateur est positif ou négatif ?
merci par avance!!

Salut,
On te précise que le sens positif du courant est supposé dans le sens des aiguilles d'une montre. Hors tu sais également que le sens conventionnel du courant c'est du plus vers le moins. Et tu sais également que la borne positive est la borne représentée par le grand trait sur le symbole normalisé de la pile.
Ainsi puisque le courant pour aller du + vers le - doit tourner dans le sens horaire et que l'on défini cette circulation comme positive, alors la seule issue possible est que le courant est positif.  :yourock!

Bonne soirée à toi et courage pour la dernière ligne droite :great:
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Cara'doc le 25 novembre 2019 à 18:25:47
 :modo: Petit erratum concernant ce que j'avais dit sur l'ED de Mr Picaud. :modo:

L'une de vous m'a fait remarqué que je m'étais emmêlé les pinceaux, dans la définition du sens conventionnel du courant. C'est bien du plus vers le moins et non du moins vers le plus comme je l'avais écrit initialement (con de moi  >:().
Enfin bref l'erreur est corrigée  :great:.
Par ailleurs si vous voyez une erreur dans ce qu'on vous dit n'hésitez pas à nous le faire remarquer, ça peut intéresser toute votre promo (c'est un concours mais on peut jouer fair play  ;)).

Bon courage à tous pour les révisions qui s'annoncent  :bisouus:
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: paces en détresse le 26 novembre 2019 à 22:58:03
Bonjour,
J'ai une question à propos du tut'technitium
Dans l'exercice 4, pour calculer l'âge de la coulée, on utilise dans la formule le rapport Rb87/Sr87
Ce dernier est remplacé dans la correction par la valeur 0,972 mais je ne comprends pas d'où vient-elle ou comment la trouver

Merci beaucoup d'avance pour votre aide
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Rondoudou le 27 novembre 2019 à 14:46:07
Salut,

Dans l'énoncé du sujet, la valeur du rapport est 97.2% soit 0.972. Cette valeur a été remplacée par 99% dans l'énoncé de la correction mais pas dans les calculs, rien qu'une petite inattention. Pour la trouver il te suffit de calculer le rapport N(t)/N(0), si j'ai bien compris mon cours :) . Un tuteur me corrigera si je me trompe.

En espérant t'avoir aidée ;)
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Cara'doc le 29 novembre 2019 à 09:05:00
Salut,

Dans l'énoncé du sujet, la valeur du rapport est 97.2% soit 0.972. Cette valeur a été remplacée par 99% dans l'énoncé de la correction mais pas dans les calculs, rien qu'une petite inattention. Pour la trouver il te suffit de calculer le rapport N(t)/N(0), si j'ai bien compris mon cours :) . Un tuteur me corrigera si je me trompe.

En espérant t'avoir aidée ;)
Bonjour,
J'ai une question à propos du tut'technitium
Dans l'exercice 4, pour calculer l'âge de la coulée, on utilise dans la formule le rapport Rb87/Sr87
Ce dernier est remplacé dans la correction par la valeur 0,972 mais je ne comprends pas d'où vient-elle ou comment la trouver

Merci beaucoup d'avance pour votre aide

C'est tout à fait ça, merci pour ta réponse Avenged Sevenfold. La correction détaillée mise à jour avec l'erratum devrait arriver incessamment sous peu sur le DRIVE.

Bonne journée à toutes les deux et bon courage pour les révisions  ;)
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: paces en détresse le 29 novembre 2019 à 10:07:45
Merci beaucoup pour votre aide, je comprends mieux maintenant
(Et dsl si ce changement a été donné pendant la séance)
Encore merci et bon courage !
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Nem' le 04 décembre 2019 à 20:52:05
Bonsoir ^^

Dans la correction de l'évaluation n°2 en UE 3, dans l'exercice 1 question 2, j'ai du mal à comprendre pourquoi la valeur calculée correspond aux noyaux encore présents dans la pièce et non pas aux noyaux absorbés ?

Pourriez-vous m'aider ?

Merci et bonne soirée ^^
Titre: Re : Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Rondoudou le 04 décembre 2019 à 22:24:54
Bonsoir ^^

Dans la correction de l'évaluation n°2 en UE 3, dans l'exercice 1 question 2, j'ai du mal à comprendre pourquoi la valeur calculée correspond aux noyaux encore présents dans la pièce et non pas aux noyaux absorbés ?

Pourriez-vous m'aider ?

Merci et bonne soirée ^^

Bonsoir,
Dans l énoncé on te dit " on considérera que seuls les noyaux désintégrés sont absorbés par l'organisme". Pour trouver le nombre de noyaux absorbés, il faut donc trouver le nombre de noyaux désintégrés. Pour cela tu as ton nombre de noyaux radioactifs initial N0,  il te manque donc Nt qui est le nombre de noyaux radioactifs restant après inhalation. Pour trouver le nombre de noyaux désintégrés (donc absorbés) il te suffit de faire la différence N0 - Nt. Du coup, ton nombre de noyaux absorbés est bien 4.10^10 noyaux.

J'espère que c'est clair et t'avoir aidé

Bonne soirée :great:
Titre: Re : Re : Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Nem' le 06 décembre 2019 à 16:44:17
Bonsoir,
Dans l énoncé on te dit " on considérera que seuls les noyaux désintégrés sont absorbés par l'organisme". Pour trouver le nombre de noyaux absorbés, il faut donc trouver le nombre de noyaux désintégrés. Pour cela tu as ton nombre de noyaux radioactifs initial N0,  il te manque donc Nt qui est le nombre de noyaux radioactifs restant après inhalation. Pour trouver le nombre de noyaux désintégrés (donc absorbés) il te suffit de faire la différence N0 - Nt. Du coup, ton nombre de noyaux absorbés est bien 4.10^10 noyaux.

J'espère que c'est clair et t'avoir aidé

Bonne soirée :great:

Mais oui ! Merci beaucoup c'est plus clair comme ça ^^
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Rondoudou le 07 décembre 2019 à 16:56:08
Bonjour les tuteurs !

Je sais que vous avez vos partiels bientôt tout comme nous 😭😭, je suis donc désolée de vous déranger et de vous faire perdre un temps qui peut s'avérer être précieux. Enfin bon, dans le sujet d'Ue3a aux partiels blancs, concernant la question 21, je ne comprends pas bien comment on trouve que I= 64 A, ni pourquoi on passe d'une addition des inverses des résistances 2,3 à un produit ??
De plus les bonnes réponses sont C/E, et donc la résistance 1 aurait 2 valeurs?

Merci d'avance et bonne soirée à vous  ::)
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Victoria le 07 décembre 2019 à 22:17:57
Bonsoir, dans le PB d’UE 3 dans la question 9 à propos du calcul du Kerma je ne comprend pas pourquoi le 20mg est mit en g et non en kg (qui donnerait donc des J/kg logiquement non ? Correspondant ainsi au Gy)
Merci d’avance bonne soirée !
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Parodia Magnifica le 08 décembre 2019 à 12:32:13
Hello !

Il y a quelques points que je n'ai pas bien compris dans la correction du partiel blanc donc si vous pouviez m'aider ce serait cool  ;)

• Tout d'abord, à la question 13 lors du calcul de ΔE il est dit dans la correction qu'il faut convertir la pression partielle en d'hydrogène en Pa, cependant, on calcule l'activité ainsi on calcule a = PH2 / P0 avec P0 = 10^5 Pa donc pour moi je ne vois pas l'intérêt de convertir en faisant fois 10^5 si c'est pour diviser fois 10^5  :neutral:

• À la question 19, je ne comprends pas bien d'où sort la charge q dans la correction lors du calcul du moment dipolaire.

• Et pour terminer à la question 21, je ne comprends pas comment a été calculée l'intensité I = 64.

Voilà, merci d'avance pour votre réponse !
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: tumbleron le 08 décembre 2019 à 17:08:30
Salut !

Excuser moi pour le dérangement, mais juste pour savoir si une correction de la question 7 avec le détails des calculs sera disponible ...
car avec la correction actuel je ne trouve pas les bonnes valeurs  T.T

Titre: Re : Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Fives le 08 décembre 2019 à 17:31:36
Salut !

Excuser moi pour le dérangement, mais juste pour savoir si une correction de la question 7 avec le détails des calculs sera disponible ...
car avec la correction actuel je ne trouve pas les bonnes valeurs  T.T
Salut, c'est normal car c'est pas la bonne formule. Va voir sur le forum de l'entreprise, daspet l'a changé.
Titre: Re : Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Cara'doc le 08 décembre 2019 à 17:55:05
Hello !

Il y a quelques points que je n'ai pas bien compris dans la correction du partiel blanc donc si vous pouviez m'aider ce serait cool  ;)

• Tout d'abord, à la question 13 lors du calcul de ΔE il est dit dans la correction qu'il faut convertir la pression partielle en d'hydrogène en Pa, cependant, on calcule l'activité ainsi on calcule a = PH2 / P0 avec P0 = 10^5 Pa donc pour moi je ne vois pas l'intérêt de convertir en faisant fois 10^5 si c'est pour diviser fois 10^5  :neutral:

• À la question 19, je ne comprends pas bien d'où sort la charge q dans la correction lors du calcul du moment dipolaire.

• Et pour terminer à la question 21, je ne comprends pas comment a été calculée l'intensité I = 64.

Voilà, merci d'avance pour votre réponse !

Salut,
Je vais répondre concernant l'oxydo-réduction vu que c'est ma partie et je laisserai Saccharomyces te répondre pour le reste  ;)
Le seul intérêt de cette conversion est d'être bien homogène. Si tu avais mis une valeur en bar pour PH2 et une valeur en Pa pour P0, tu aurais obtenu un truc fois 10^-5 comme résultat ce qui est faux, puisque son unité aurait été une bizarrerie du genre bar.Pa^-1.
On s'embête donc à tout convertir dans le SI pour s'assurer d'avoir bien des rapports sans dimensions, bien que si tu avais mis des bars sur des bars ça aurait été évidemment correct.

Et pourquoi, veut on des rapports sans dimension me demanderas-tu ? :neutral:
Simplement parce que pour que ce soit mathématiquement correct, il faut que l'argument d'une fonction exponentielle, logarithme ou trigonométrique soit sans dimension.  ;)

Bon courage pour la dernière ligne droite, tu tiens le bon bout  :yourock!
Titre: Re : Re : Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Parodia Magnifica le 08 décembre 2019 à 19:07:40
En fait, ce que je ne comprends pas c'est pourquoi ce n'est pas divisé par P0 dans la correction.???


Salut,
Je vais répondre concernant l'oxydo-réduction vu que c'est ma partie et je laisserai Saccharomyces te répondre pour le reste  ;)
Le seul intérêt de cette conversion est d'être bien homogène. Si tu avais mis une valeur en bar pour PH2 et une valeur en Pa pour P0, tu aurais obtenu un truc fois 10^-5 comme résultat ce qui est faux, puisque son unité aurait été une bizarrerie du genre bar.Pa^-1.
On s'embête donc à tout convertir dans le SI pour s'assurer d'avoir bien des rapports sans dimensions, bien que si tu avais mis des bars sur des bars ça aurait été évidemment correct.

Et pourquoi, veut on des rapports sans dimension me demanderas-tu ? :neutral:
Simplement parce que pour que ce soit mathématiquement correct, il faut que l'argument d'une fonction exponentielle, logarithme ou trigonométrique soit sans dimension.  ;)

Bon courage pour la dernière ligne droite, tu tiens le bon bout  :yourock!
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: tumbleron le 08 décembre 2019 à 19:19:05
Salut, c'est normal car c'est pas la bonne formule. Va voir sur le forum de l'entreprise, daspet l'a changé.
Je viens d'aller voir diapo de daspet, ta raison je trouve pas cette formule du moins sur la partie traitant l'activité... et est ce qu'avec l'une des formules on trouve le bon résultat car je saurai même pas laquelle on doit utiliser x)

et je pense avoir trouver un erratum (si il n'a pas déjà été signalé) dans la question 6 pour moi la D est fausse :
on trouve T = 8.6*10^4s pour le passer en en heure on divise par 3600, je trouve 24h on obtient 1440 si on passe en minute
(si je ne me trompe pas après je suis souvent a côté de la plaque surtout avec ce partiel blanc d'Ue3 xD)
Titre: Re : Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Rondoudou le 08 décembre 2019 à 20:00:03
Je viens d'aller voir diapo de daspet, ta raison je trouve pas cette formule du moins sur la partie traitant l'activité... et est ce qu'avec l'une des formules on trouve le bon résultat car je saurai même pas laquelle on doit utiliser x)

et je pense avoir trouver un erratum (si il n'a pas déjà été signalé) dans la question 6 pour moi la D est fausse :
on trouve T = 8.6*10^4s pour le passer en en heure on divise par 3600, je trouve 24h on obtient 1440 si on passe en minute
(si je ne me trompe pas après je suis souvent a côté de la plaque surtout avec ce partiel blanc d'Ue3 xD)

Salut,

Alors je trouve la même chose que toi concernant la demi-vie du Radon, et pour l'activité je confirme que la formule de la correction n'est pas celle donnée par Daspet. Je n'en sais donc pas plus que toi, mais comme c'est lui qui fait les questions alors il vaudrait peut-être mieux prendre en compte sa formule  :neutral:, et puis lui même avait fait une erreur dans sa diapo initiale, et donc la formule actuelle dans sa diapo a déjà été modifiée.
Concernant la différence de potentiel je ne comprends pas également pourquoi on ne divise pas par P0.

Bonne soirée à tous
Titre: Re : Re : Re : Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Cara'doc le 08 décembre 2019 à 21:00:10
En fait, ce que je ne comprends pas c'est pourquoi ce n'est pas divisé par P0 dans la correction.???

Simplement parce que j'ai fait une petite boulette qui est passée au travers du processus de relecture. Désolé pour la coquille et merci de me l'avoir faite remarquer ::).
J'ai corrigé sur le document qu'on vous postera d'ici peu dans les annales du DRIVE.

Bonne soirée à toi  ;)
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: lyso some le 09 décembre 2019 à 11:18:34
salut,
j'ai une petite question concernant le concours blanc pour la question 6 la réponse B pourquoi lorsqu'on fait le rapport des noyaux encore présents (9,79e9) et les initiaux on multiplie 9,79e9 par 100?

Merci pour votre réponse
Titre: Re : Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Rondoudou le 09 décembre 2019 à 11:36:08
salut,
j'ai une petite question concernant le concours blanc pour la question 6 la réponse B pourquoi lorsqu'on fait le rapport des noyaux encore présents (9,79e9) et les initiaux on multiplie 9,79e9 par 100?

Merci pour votre réponse

Bonjour,

En faisant ta règle de 3 :

10¹³ ----> 100 %
9,79.10^9 --------> y

y= (9,79.10^9 x 100) / 10¹³ = 0.0979 %

Donc plus de 99% ont été désintégrés

Par contre je ne comprends pas d où vient le 0,9% 🤷
Voili voilou 😌
Titre: Re : Re : Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: tumbleron le 09 décembre 2019 à 12:02:52
Bonjour,

En faisant ta règle de 3 :

10¹³ ----> 100 %
9,79.10^9 --------> y

y= (9,79.10^9 x 100) / 10¹³ = 0.0979 %

Donc plus de 99% ont été désintégrés

Par contre je ne comprends pas d où vient le 0,9% 🤷
Voili voilou 😌
Je trouve pareil mais ça change pas les réponses x)
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Fives le 10 décembre 2019 à 10:50:02
Bonjour!
Dans le TD du Pr Daspet, à l'exercice 3 question 3, il utilise N(t)=7/100N(0). Pourtant on est censés avoir 1%+ de carbone 14 dans la biosphère donc produit en N(0).On devrait donc avoir N(t)=0.09 N(0). Je n'arrive pas à comprendre le raisonnement pour trouver 0.07.
Merci!  :yourock!
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Cara'doc le 11 décembre 2019 à 18:03:15
Bonjour!
Dans le TD du Pr Daspet, à l'exercice 3 question 3, il utilise N(t)=7/100N(0). Pourtant on est censés avoir 1%+ de carbone 14 dans la biosphère donc produit en N(0).On devrait donc avoir N(t)=0.09 N(0). Je n'arrive pas à comprendre le raisonnement pour trouver 0.07.
Merci!  :yourock!

Salut,
Alors j'avais eu la question en permanence et on avait passé un bonne demi-heure à essayer de comprendre ce que le Pr Daspet avait bien pu faire pour tomber là dessus. Du coup je ne suis pas beaucoup plus avancé maintenant donc ma réponse risque d'être assez bateau mais pour le coup, je n'ai pas trouvé mieux.
Pour le partiel, le mieux que tu puisse faire c'est emmener ta correction d'ED et si tu tombes sur un truc qui ressemble, tu essaiera d'appliquer la même méthode que dans l'ED que tu comprennes pourquoi ou pas. C'est pas terrible comme explication mais là vraiment je n'ai pas de meilleure solution à te proposer, ne comprenant pas moi même comment il a fait.  :neutral:
Surtout que dans l'hypothèse d'une augmentation de 1% du N(0), on aurait un pourcentage du style : N(t)/(N(0)+1 %). Ainsi, on ne pourrait pas passer de la fraction sans rayonnement à la fraction avec en se contentant d'ajouter ou d'enlever un pourcent parce que ça nous arrange.  :neutral:

Enfin voilà je ne sais pas si ça t'aidera mais en tout cas, bon courage pour la dernière ligne droite (les vacances sont proches et le S2 est beauuuuuuucoup plus intéressant que le S1) :great:

Titre: Re : Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Fives le 11 décembre 2019 à 18:10:27
Salut,
Alors j'avais eu la question en permanence et on avait passé un bonne demi-heure à essayer de comprendre ce que le Pr Daspet avait bien pu faire pour tomber là dessus. Du coup je ne suis pas beaucoup plus avancé maintenant donc ma réponse risque d'être assez bateau mais pour le coup, je n'ai pas trouvé mieux.
Pour le partiel, le mieux que tu puisse faire c'est emmener ta correction d'ED et si tu tombes sur un truc qui ressemble, tu essaiera d'appliquer la même méthode que dans l'ED que tu comprennes pourquoi ou pas. C'est pas terrible comme explication mais là vraiment je n'ai pas de meilleure solution à te proposer, ne comprenant pas moi même comment il a fait.  :neutral:
Surtout que dans l'hypothèse d'une augmentation de 1% du N(0), on aurait un pourcentage du style : N(t)/(N(0)+1 %). Ainsi, on ne pourrait pas passer de la fraction sans rayonnement à la fraction avec en se contentant d'ajouter ou d'enlever un pourcent parce que ça nous arrange.  :neutral:

Enfin voilà je ne sais pas si ça t'aidera mais en tout cas, bon courage pour la dernière ligne droite (les vacances sont proches et le S2 est beauuuuuuucoup plus intéressant que le S1) :great:
Salut! Merci pour ta réponse. Du coup ouais je pense que je vais prendre la correction et puis je m'adapterai au cas où à l'énoncé!  :yourock!
Titre: Re : Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Rondoudou le 11 décembre 2019 à 21:04:18
Bonjour!
Dans le TD du Pr Daspet, à l'exercice 3 question 3, il utilise N(t)=7/100N(0). Pourtant on est censés avoir 1%+ de carbone 14 dans la biosphère donc produit en N(0).On devrait donc avoir N(t)=0.09 N(0). Je n'arrive pas à comprendre le raisonnement pour trouver 0.07.
Merci!  :yourock!

Salut,
Alors j'avais eu la question en permanence et on avait passé un bonne demi-heure à essayer de comprendre ce que le Pr Daspet avait bien pu faire pour tomber là dessus. Du coup je ne suis pas beaucoup plus avancé maintenant donc ma réponse risque d'être assez bateau mais pour le coup, je n'ai pas trouvé mieux.
Pour le partiel, le mieux que tu puisse faire c'est emmener ta correction d'ED et si tu tombes sur un truc qui ressemble, tu essaiera d'appliquer la même méthode que dans l'ED que tu comprennes pourquoi ou pas. C'est pas terrible comme explication mais là vraiment je n'ai pas de meilleure solution à te proposer, ne comprenant pas moi même comment il a fait.  :neutral:
Surtout que dans l'hypothèse d'une augmentation de 1% du N(0), on aurait un pourcentage du style : N(t)/(N(0)+1 %). Ainsi, on ne pourrait pas passer de la fraction sans rayonnement à la fraction avec en se contentant d'ajouter ou d'enlever un pourcent parce que ça nous arrange.  :neutral:

Enfin voilà je ne sais pas si ça t'aidera mais en tout cas, bon courage pour la dernière ligne droite (les vacances sont proches et le S2 est beauuuuuuucoup plus intéressant que le S1) :great:



Bonsoir à tous les deux,

Alors je viens d'y passer également une trentaine de minutes à réfléchir, et finalement l'erreur vient du fait que " N0 augmente de 1%". Ce n'est pas N0 qui augmente mais N(t).

Explication :

Au début de l'exercice on nous donne : Le ¹⁴𝑪 est produit par une réaction nucléaire dans la haute atmosphère induite par le
rayonnement cosmique selon le schéma :
n + X -----> ¹⁴C + H

Donc si l'efficacité des rayons cosmiques augmente ( ici neutron), l' équilibre va plutôt se faire dans le sens de la formation de ¹⁴C car le neutron désintègre plus efficacement l'élément X, en l'occurrence l'azote. Donc si l'efficacité des rayons cosmiques augmente, la teneur en ¹⁴C augmente, mais on parle de N(t) et non de N0 car c'est une constante à t=0. Mais en fonction du temps, l'efficacité peut diminuer ou croître, ça dépend de l'instant t (indéterminé) et donc le nombre de noyaux radioactifs selon l'efficacité est N(t).

Ce qu'il ne faut pas oublier c'est que la matière vivante est essentiellement constituée de C,H,O,N. Donc le nombre de noyaux radioactifs présent dans la pirogue est donné par la désintégration de l'azote également.

Puis, le champ diminue d'environ 2% en 21 000 ans, et l'efficacité augmente de 1%, et donc N(t) (la variable ici) augmente de :
 1% de N0. Des désintégrations de l azote se font en même temps que le ¹⁴C se désintègre, sa proportion augmente de 1% alors mais représente toujours 8% de N0. ( Je ne sais pas trop si c'est clair 😅)
On a N(t) qui représente le nombre de noyaux radioactifs issu de N0, et 1% N0 qui représente les noyaux radioactifs issu de la désintégration de l'azote, ce qui nous fait les 8% du début.


D'où le calcul :

N(t) + 1% . N0 = 8% .N0

N(t) = (8-1)% .N0 = 7% .N0

La suite c'est simple 👍

Qu'en pensez-vous Cara'doc? Est-ce correct?

Bonne soirée et bon courage à vous deux pour vos partiels.
Titre: Re : Re : Re : Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Fives le 12 décembre 2019 à 13:24:45
Salut Avenged Sevenfold!
Je te remercie pour ta réponse mais je ne suis pas d'accord. En fait N(t) ne peut pas augmenter car on nous dit dans l'énoncé que les échanges cessent avec la biosphère dès la mort de l'organisme. Ainsi c'est N(0), nombre de noyau du chêne vivant qui augmente car il est capable d'échanger avec la biosphère.
J'ai réfléchi de mon côté et je crois qu' il faut penser le problème de cette façon : le N(0) initial correspond à l'arbre vivant qui est mort, or cet arbre ne subit pas l'augmentation de la teneur en carbone car c'est 21000ans après sa mort qu'on considère qu'il y a une augmentation du carbone 14. Du coup le N(0) d'un arbre d'aujourd'hui est 1% plus grand que l'arbre qui est mort pour donner la pyrogue. Ainsi pour déterminer l'âge de la pyrogue, il faut soustraire cette quantité en + qui est en réalité absente du chaîne qui a servi à faire la pyrogue. Du coup on se retrouve avec N(t)=0.07 N(0) (N(0) étant la quantité d'un arbre vivant aujourd'hui, 1% plus grande).
J'espère qu'on aura pas ce genre de conneries au concours!
Titre: Re : Re : Re : Re : Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Rondoudou le 12 décembre 2019 à 14:13:00


Salut! :)

Alors merci mais je ne suis pas d'accord avec "cet arbre ne subit pas l'augmentation de la teneur en carbone car c'est 21 000 ans après sa mort qu'on considère qu'il y a une augmentation du carbone 14". On te dit que le champ magnétique décroit depuis 100 000 ans, et donc la teneur en Carbone 14 augmente de 1% depuis 100 000 ans, soit 79 000 ans avant la mort de la pirogue. Cet arbre subissait donc déjà une augmentation de carbone 14. Mais justement, ayant subit une augmentation plus importante que le chaine d'aujourd'hui, le N0 initial est donc supérieur au N0 d'aujourd'hui de 1%, et donc si N(t) représente 8% du N0 d'aujourd'hui, alors il représente 7% du N0 initial., vu qu'1% du nombre N0 initial n'est pas compté dans le N0 d'aujourd'hui. Je pense plutôt qu'il faudrait aller dans cette logique?


Car en suivant ta logique N0 d'aujourd'hui serait supérieur de 1%, et donc comme N(t) représente 8%, il devrait donc représenter une proportion plus importante du N0 initial, si N0 d'aujourd'hui est supérieur au N0 initial.

Je m'attends bien à pire avec Daspet malheureusement. Alors vive Guillaume et ses ED!  :yahoo:
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: MlleXtmosphere le 12 décembre 2019 à 17:45:09
Bonjour! :D
Alors, déja, désolée si la question est un peu simple, mais l'UE3a c'est pas mon truc.

Par rapport à l'exercice en pieèce jointe, je ne vois pas pourquoi la formule utilisée pour calculer la pression au fond de l'eau est P=Po + h*rho*g
Je croyais que c'etait directement P=h*rho*g

Ensuite, d'ou vient la valeur de Po? Et pourquoi avoir pris rho=1 et g=10?
Ca ne devrait pas etre rho=1000 et g=9,8?

Enfin, dans l'ennoncé il est dit que la pression atmosphérique est de 1 atm, alors pourquoi utliser P1=100 dans la "deuxième solution"?

Encore désolée de cette longue question^^'
Merci!
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Cheezy le 12 décembre 2019 à 18:02:31
Bonsoir,


Je voulais revenir sur l'exercice de Cara'doc sur les Ewok avec le calcul du TEL. Je ne comprends pas bien à quel moment on doit prendre en compte le volume de la matière cible dans la formule qui nous donne n le nombre d'atomes par unité de volume, même si la formule me semble cohérente, j'ai l'impression qu'il manque un truc...
Par exemple, si l'Ewok faisait 2m^3, est ce que le calcul changerait ?

Pour que la formule soit homogène, j'ai l'impression qu'il manque un volume au dénominateur.


Merci d'avance
Titre: Re : Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Cara'doc le 14 décembre 2019 à 15:33:14
Bonjour! :D
Alors, déja, désolée si la question est un peu simple, mais l'UE3a c'est pas mon truc.

Par rapport à l'exercice en pieèce jointe, je ne vois pas pourquoi la formule utilisée pour calculer la pression au fond de l'eau est P=Po + h*rho*g
Je croyais que c'etait directement P=h*rho*g

Ensuite, d'ou vient la valeur de Po? Et pourquoi avoir pris rho=1 et g=10?
Ca ne devrait pas etre rho=1000 et g=9,8?

Enfin, dans l'ennoncé il est dit que la pression atmosphérique est de 1 atm, alors pourquoi utliser P1=100 dans la "deuxième solution"?

Encore désolée de cette longue question^^'
Merci!


Bonjour à toi,

D'abord, je tiens à rappeler que c'est un exercice qui a été fait pour des paces qui maintenant doivent être en 4eme ou 5eme année, si je ne dit pas de bêtise, c'est pour ça qu'il peut être un peu déconcertant puisqu'il ne colle pas exactement à ton cours.

On ajoute la pression atmosphérique P0 ici car la colonne d'air au dessus de la bassine d'eau est non négligeable. En effet en considérant la limite de l'espace à 100 km (limite qui s'appelle ligne de Karman d'ailleurs à titre indicatif  ;)), on a une colonne d'air de plusieurs milliers de mètres cubes au dessus de l'eau et a raison de 2 kg/m^3 de densité moyenne, on se retrouve avec une force gigantesque (donc non négligeable). Tout cela sera détaillé en UE3b en mécanique des fluides.

Pour tes dernières questions, la raison de ton soucis vient simplement de l'utilisation de kPa au lieu de Pa au niveau de l'unité de pression.
Pour g, on a pris 10 au lieu de 9,8 car jusqu'à l'année dernière tous les calculs en UE3 se faisait de tête (merci au Pr Cavalli de vous avoir autorisé la calculatrice  :great:).
Pour P1 et rho, on a pris respectivement 100 et 1, puisque le facteur 1000 est déjà présent dans le kPa  :yahoo:.

La ligne d'arrivée est proche, bon courage et à très vite en UE3b !
Titre: Re : Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Cara'doc le 14 décembre 2019 à 15:41:00
Bonsoir,


Je voulais revenir sur l'exercice de Cara'doc sur les Ewok avec le calcul du TEL. Je ne comprends pas bien à quel moment on doit prendre en compte le volume de la matière cible dans la formule qui nous donne n le nombre d'atomes par unité de volume, même si la formule me semble cohérente, j'ai l'impression qu'il manque un truc...
Par exemple, si l'Ewok faisait 2m^3, est ce que le calcul changerait ?

Pour que la formule soit homogène, j'ai l'impression qu'il manque un volume au dénominateur.


Merci d'avance

Salut à toi,

Tu as tout à fait raison, il manquait un volume au dénominateur à l'origine dans la correction mais cela à été corrigé par un erratum durant la colle. Je me suis sorti de mon erreur grâce au fait qu'on considère que le volume de l'Ewok est de 1 m^3 ce qui ne change du coup rien au résultat. Mais effectivement si le volume avait doublé sans augmentation du nombre d'atome, on aurait eu un TEL deux fois plus faible. En fait il faut voir le n_atome comme une densité atomique.

Bon courage, tu tiens le bon bout, bientôt les vacances les plus méritées de ta vie !
Titre: Re : Re : Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Cheezy le 15 décembre 2019 à 00:13:27
Salut à toi,

Tu as tout à fait raison, il manquait un volume au dénominateur à l'origine dans la correction mais cela à été corrigé par un erratum durant la colle. Je me suis sorti de mon erreur grâce au fait qu'on considère que le volume de l'Ewok est de 1 m^3 ce qui ne change du coup rien au résultat. Mais effectivement si le volume avait doublé sans augmentation du nombre d'atome, on aurait eu un TEL deux fois plus faible. En fait il faut voir le n_atome comme une densité atomique.

Bon courage, tu tiens le bon bout, bientôt les vacances les plus méritées de ta vie !

Merci à toi pour la précision.


Sinon, sans aucun rapport : je me demandais si on avait le droit d'emmener les colles du tuto et leurs corrections pour l'UE3a et l'UE4, parce que c'est pas un document personnel, mais en même temps c'est pas vraiment externe à l'université, puisque le tutorat fait partie de l'université...
Titre: Re : Re : Re : Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Cara'doc le 15 décembre 2019 à 12:11:13
Merci à toi pour la précision.


Sinon, sans aucun rapport : je me demandais si on avait le droit d'emmener les colles du tuto et leurs corrections pour l'UE3a et l'UE4, parce que c'est pas un document personnel, mais en même temps c'est pas vraiment externe à l'université, puisque le tutorat fait partie de l'université...

Le tutorat fait partie intégrante de la fac à Besançon, il est institutionnel, contrairement à la plupart des autres facs. De ce fait pour le concours les colles et corrections du tutorat sont considérées comme des documents fournis par l'université.
Donc aucun soucis pour le partiel.
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Cheezy le 17 décembre 2019 à 10:34:38
Bonjour,


Je me demandais comment on devait trouver 64A comme intensité dans la question 21 du PB ? En effet, j'ai l'impression qu'elle sort de nulle part...


Merci d'avance
Titre: Re : Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Fives le 17 décembre 2019 à 10:37:22
Bonjour,


Je me demandais comment on devait trouver 64A comme intensité dans la question 21 du PB ? En effet, j'ai l'impression qu'elle sort de nulle part...


Merci d'avance
Salut! Pour le coup c'est un erratum et elle sort de nulle part.
Titre: Re : Questions UE3a 2019-2020
Posté par: Cheezy le 17 décembre 2019 à 17:25:49
Salut! Pour le coup c'est un erratum et elle sort de nulle part.


Merci à toi de l'info  ;)