Auteur Sujet: Questions UE3B  (Lu 7165 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Cara'doc

  • Tuteur
  • *
  • Messages: 104
  • Sexe: Homme
  • Respect: +52
    • Voir le profil
  • Année: P2
Re : Re : Questions UE3B
« Réponse #20 le: 27 mars 2020 à 20:52:08 »
+1
Ah oui en effet j'avais inversé les définitions !

Par contre je viens de repenser à l'exercice 2 sur l'hydrodynamique des fluides parfaits, y a t-il une explication à la disparition de la puissance 4 du diamètre D à la fin ? Et pourquoi n'est-il pas lui aussi dans la racine ?  ::)

En tout cas merci beaucoup !

Là c'est juste un problème de simplification purement mathématique qui te perturbe. En effet la puissance 4 a disparue justement parce qu'on a passé le d^4 à la puissance 4eme. Il a du faire ça pour alléger l'écriture mais sinon c'est parfaitement équivalent.

Bonne soirée à toi  ;)
Tuteur UE 3a et b 2019-2020
Tuteur référent réforme du premier cycle 2019-2020

Cara'doc

  • Tuteur
  • *
  • Messages: 104
  • Sexe: Homme
  • Respect: +52
    • Voir le profil
  • Année: P2
Re : Re : Questions UE3B
« Réponse #21 le: 27 mars 2020 à 22:02:18 »
0
Hello~~
J'ai plusieurs questions par rapport au tuto n2, haha désolée.

Donc, dans l'exercice 7, je ne vois pas pourquoi il faut faire une dérivée de OM par rapport à t pour trouver V.

Ensuite, dans l'exercice 8, on fait R=Pi-P, je comprends qu'on fasse une soustraction car les forces vont dans des sens opposés, mais dans le cours, on a R=P+Pi, donc si on faisait une soustraction, ça ne devrait pas plutôt être P-Pi?
Du coup, après, la correction utilise p(eau)-p(sujet) alors que dans le cours, on a p(sujet)-p(eau).

Apres, dans l'exercice 9, il est dit que le sujet est assimilé à un pavé donc
V(sujet)=h*e*l , mais dans la correction du 8, on avait V(sujet)=masse(sujet)/d(sujet).
Donc comment savoir quand utiliser lequel?

Enfin, dans l'exercice 10 et 11, je me demandais comment savoir quel γ utiliser. Dans le 10 on utilise γsurfactant, et après pour calculer Es(pathologique), on utilise γeau.

Voila ^^ merci

Salut,
Alors, je vais essayer d'être méthodique pour répondre à toutes tes questions sans m’emmêler les pinceaux et être clair  ::)


1) Concernant la question 7, il faut revenir ici aux définitions de ce que sont la vitesse et une dérivée en faisant appel à ses souvenirs de lycée.
Une dérivée se définit comme la fonction qui associe la variation instantané d'une autres fonction au domaine de définition de cette même fonction. Plus simplement, on peut parler de pente de la fonction qu'on dérive.
Quant à la vitesse et plus particulièrement la vitesse instantanée, c'est la variation de la position en fonction du temps. La formulation peut paraitre bizarre mais là tu devrais commencer à voir où je veux en venir. En effet, le vecteur OM s'appelle aussi, à titre de rappel, le vecteur position. En fait les coordonnée de ce vecteur sont simplement les coordonnées du point auquel se trouve le centre de gravité de l'objet que tu étudies.
Pour simplifier la compréhension, on va raisonner dans une seule des directions de l'espace. Même si il existe évidemment une fonction pour chaque coordonnées (X;Y;Z) du vecteur. Mettons qu'on choisissent de tracer l'évolution de la coordonnée X en fonction du temps. Ainsi, supposons aussi que ce graphe soit une fonction affine de la forme a.X + b, en sommes une droite. Ce graphe signifie qu'il existe une proportionnalité entre l'augmentation de la distance et l'augmentation de la distance parcouru en X. Soit une vitesse constante (de valeur a) si, on se réfère à la définition énoncée plus haut.
L'exemple est simpliste mais c'est pour bien saisir de quoi on parle, parce que pour comprendre le reste il vaut mieux avoir des bases solides. C'est généralisable à toute les fonctions positions qu'on puisse imaginer.
Et dernière chose, pour essayer de bien te faire comprendre ce truc. Je pense que tu te rappelle du v = d/t du collège et bien cette vitesse est une vitesse moyenne sur un trajet d. Nous, nous cherchons la vitesse instantanée, soit la distance (entre deux position successive de OM) lorsque la durée t tend vers 0. On appelle cette durée dt. C'est pourquoi, on note la vitesse v = OM(t)/dt.  ;)


2) Concernant la question 8, c'est simplement un problème de référentiel.
Je m'explique le professeur dans le cours considère l'axe orienté vers le bas donc dans le sens de la coulé. Là tu vas peut être te demander comment on sait que le prof a orienté l'axe comme ça ? Et bien simplement parce que la poussée d’Archimède est comptée en négative alors qu'on sait d'après sa définition qu'elle s'exerce du bas vers le haut. Alors que dans mon exercice j'ai précisé qu'on orientait z vers le haut. De ce fait nos soustractions sont inversées mais parfaitement équivalente ;).
La question du référentiel en mécanique est capitale fais y bien attention.



3) Là, tu sauras laquelle utiliser grâce aux données de l'énoncé. Si il n'est pas précisé de le volume considéré est un pavé le l.L.e est inutilisable et si on ne te donne pas la masse volumique ou la masse l'autre formule ne peut être utilisée non plus. Mais de toute façon à quelque dix-millième près la valeur est identique quelque soit la méthode.



4) Ici, ta question vient sûrement de ta lecture un peu rapide du contexte clinique qui précisait la physiopathologie (ou mécanisme de la maladie) de la MMH.
En effet dans la question 10 on se place dans le cas physiologique soit le cas où le surfactant est bien présent, il faut donc considérer sa tension superficielle puisque c'est lui qui fait l'interface.
Dans la 11, on utilise gamma(eau) car dans l'énoncé on précise qu'on fait l'approximation que la surface alvéolaire est recouverte d'eau pure (ce qui est bien sûr faux mais on est dans un exo de biophysique et pas dans un cours de physiologie respiratoire) donc c'est cette eau qui est à l'interface.
Mais ne t'inquiète pas si tu n'as pas encore tout saisi là dessus, tu verras ça en P2 ;)


En espérant ne pas t'avoir perdue avec la longueur de ma réponse, bon courage pour la suite du confinement, ne lâche rien !  :great:
Tuteur UE 3a et b 2019-2020
Tuteur référent réforme du premier cycle 2019-2020

MlleXtmosphere

  • Boudu adepte
  • ***
  • Messages: 35
  • Sexe: Femme
  • Respect: +6
    • Voir le profil
  • Année: PACES
Re : Re : Re : Questions UE3B
« Réponse #22 le: 28 mars 2020 à 18:29:10 »
0
Salut,
Alors, je vais essayer d'être méthodique pour répondre à toutes tes questions sans m’emmêler les pinceaux et être clair  ::)


1) Concernant la question 7, il faut revenir ici aux définitions de ce que sont la vitesse et une dérivée en faisant appel à ses souvenirs de lycée.
Une dérivée se définit comme la fonction qui associe la variation instantané d'une autres fonction au domaine de définition de cette même fonction. Plus simplement, on peut parler de pente de la fonction qu'on dérive.
Quant à la vitesse et plus particulièrement la vitesse instantanée, c'est la variation de la position en fonction du temps. La formulation peut paraitre bizarre mais là tu devrais commencer à voir où je veux en venir. En effet, le vecteur OM s'appelle aussi, à titre de rappel, le vecteur position. En fait les coordonnée de ce vecteur sont simplement les coordonnées du point auquel se trouve le centre de gravité de l'objet que tu étudies.
Pour simplifier la compréhension, on va raisonner dans une seule des directions de l'espace. Même si il existe évidemment une fonction pour chaque coordonnées (X;Y;Z) du vecteur. Mettons qu'on choisissent de tracer l'évolution de la coordonnée X en fonction du temps. Ainsi, supposons aussi que ce graphe soit une fonction affine de la forme a.X + b, en sommes une droite. Ce graphe signifie qu'il existe une proportionnalité entre l'augmentation de la distance et l'augmentation de la distance parcouru en X. Soit une vitesse constante (de valeur a) si, on se réfère à la définition énoncée plus haut.
L'exemple est simpliste mais c'est pour bien saisir de quoi on parle, parce que pour comprendre le reste il vaut mieux avoir des bases solides. C'est généralisable à toute les fonctions positions qu'on puisse imaginer.
Et dernière chose, pour essayer de bien te faire comprendre ce truc. Je pense que tu te rappelle du v = d/t du collège et bien cette vitesse est une vitesse moyenne sur un trajet d. Nous, nous cherchons la vitesse instantanée, soit la distance (entre deux position successive de OM) lorsque la durée t tend vers 0. On appelle cette durée dt. C'est pourquoi, on note la vitesse v = OM(t)/dt.  ;)


2) Concernant la question 8, c'est simplement un problème de référentiel.
Je m'explique le professeur dans le cours considère l'axe orienté vers le bas donc dans le sens de la coulé. Là tu vas peut être te demander comment on sait que le prof a orienté l'axe comme ça ? Et bien simplement parce que la poussée d’Archimède est comptée en négative alors qu'on sait d'après sa définition qu'elle s'exerce du bas vers le haut. Alors que dans mon exercice j'ai précisé qu'on orientait z vers le haut. De ce fait nos soustractions sont inversées mais parfaitement équivalente ;).
La question du référentiel en mécanique est capitale fais y bien attention.



3) Là, tu sauras laquelle utiliser grâce aux données de l'énoncé. Si il n'est pas précisé de le volume considéré est un pavé le l.L.e est inutilisable et si on ne te donne pas la masse volumique ou la masse l'autre formule ne peut être utilisée non plus. Mais de toute façon à quelque dix-millième près la valeur est identique quelque soit la méthode.



4) Ici, ta question vient sûrement de ta lecture un peu rapide du contexte clinique qui précisait la physiopathologie (ou mécanisme de la maladie) de la MMH.
En effet dans la question 10 on se place dans le cas physiologique soit le cas où le surfactant est bien présent, il faut donc considérer sa tension superficielle puisque c'est lui qui fait l'interface.
Dans la 11, on utilise gamma(eau) car dans l'énoncé on précise qu'on fait l'approximation que la surface alvéolaire est recouverte d'eau pure (ce qui est bien sûr faux mais on est dans un exo de biophysique et pas dans un cours de physiologie respiratoire) donc c'est cette eau qui est à l'interface.
Mais ne t'inquiète pas si tu n'as pas encore tout saisi là dessus, tu verras ça en P2 ;)


En espérant ne pas t'avoir perdue avec la longueur de ma réponse, bon courage pour la suite du confinement, ne lâche rien !  :great:

Super, c'est ultra clair maintenant, merciii :D

Mm22

  • Padawan
  • **
  • Messages: 19
  • Sexe: Femme
  • Respect: +1
    • Voir le profil
  • Année: PACES
Re : Questions UE3B
« Réponse #23 le: 03 avril 2020 à 18:46:15 »
0
hello !
j'ai une question à propos de la question 2 de l'exercice 3 de l'ed sur la physique des fluides.
je ne comprends pas ce que représente le point G et comment on peut l'ajouter dans la relation pour déterminer h .....  ???
voilà la capture d'écran du sujet
merci beaucoup  ;D

Cara'doc

  • Tuteur
  • *
  • Messages: 104
  • Sexe: Homme
  • Respect: +52
    • Voir le profil
  • Année: P2
Re : Questions UE3B
« Réponse #24 le: 03 avril 2020 à 21:06:40 »
0
hello !
j'ai une question à propos de la question 2 de l'exercice 3 de l'ed sur la physique des fluides.
je ne comprends pas ce que représente le point G et comment on peut l'ajouter dans la relation pour déterminer h .....  ???
voilà la capture d'écran du sujet
merci beaucoup  ;D


Salut,
Ici on te demande de calculer la hauteur h de la colonne d'eau dans le compte-goutte entre le point le plus bas du ménisque et le point le plus bas de la goutte.
Sachant que tu connais déjà la pression s'appliquant sous le ménisque et que finalement la goutte en formation doit avoir une pression à son point le plus bas qui doit se calculer d'une manière un peu analogue. Au détail près que là la tension superficielle et la pression atm pousse dans le même sens.
Ainsi tu peux calculer une différence de pression entre le point sous le ménisque et le point le plus bas de la goutte (qu'on appelle G, pour répondre à ta première question  ;)). Or tu sais que que DeltaP=rhô.g.h.
Et voilà ton h qui apparait et que tu recherches ce qui est très intéressant  :great:.
Maintenant tu remplaces ton DeltaP par tes pressions en bas et en haut. Ce qui donne PG-PM = DeltaP. Cette différence est donc égale à rhô.g fois la hauteur d'eau entre le bas du ménisque et le bas de la goutte, sauf que h (que l'on te demande) est lui compris entre le bas du ménisque et le bas du compte-goutte, d'où le rayon R que l'on ajoute.
Ensuite c'est juste de la manipulation de formule.

Voilà, en espérant que c'est plus clair maintenant ! :yourock!
Tuteur UE 3a et b 2019-2020
Tuteur référent réforme du premier cycle 2019-2020

Mm22

  • Padawan
  • **
  • Messages: 19
  • Sexe: Femme
  • Respect: +1
    • Voir le profil
  • Année: PACES
Re : Questions UE3B
« Réponse #25 le: 06 avril 2020 à 11:36:04 »
0
merci !!! ;)

platypus

  • Boudu adepte
  • ***
  • Messages: 39
  • Sexe: Homme
  • Respect: +1
    • Voir le profil
  • Année: PACES
Re : Questions UE3B
« Réponse #26 le: 07 avril 2020 à 21:28:04 »
0
Bonjour, j'avais une question sur les lentilles ^^
Lorsqu'on nous donne dans un énoncée: "l'image obtenue est située à -20 cm de la lentille", on présuppose que l'image obtenue est droite ? Merci  :bisouus:

Cara'doc

  • Tuteur
  • *
  • Messages: 104
  • Sexe: Homme
  • Respect: +52
    • Voir le profil
  • Année: P2
Re : Questions UE3B
« Réponse #27 le: 08 avril 2020 à 10:53:48 »
0
Bonjour, j'avais une question sur les lentilles ^^
Lorsqu'on nous donne dans un énoncée: "l'image obtenue est située à -20 cm de la lentille", on présuppose que l'image obtenue est droite ? Merci  :bisouus:

Salut à toi,
Il faudrait que tu précises un peu plus le contexte de l'énoncé qui te pose, parce que là en l'état il n'y a pas de raison particulière de présupposer que l'image est droite. Tout ce que tu peux déduire de ce bout d'énoncé c'est que l'image se situe à 20 cm de la lentille avant celle-ci, donc dans l'espace image virtuelle.

Bonne journée et bon courage pour la suite !
Tuteur UE 3a et b 2019-2020
Tuteur référent réforme du premier cycle 2019-2020

MlleXtmosphere

  • Boudu adepte
  • ***
  • Messages: 35
  • Sexe: Femme
  • Respect: +6
    • Voir le profil
  • Année: PACES
Re : Questions UE3B
« Réponse #28 le: 08 avril 2020 à 11:57:27 »
0
Hello~
J'ai encore des questions ^^'
Concernant l'ED2 de Physique des fluides.

Pour l'exercice 2, question 1, je ne vois pas à quoi ça sert de savoir que le débit est conservé ou d'utiliser la formule de Bernouilli, on ne peut pas juste faire Pc = Po-(rho*g*zc) ? Et puis après Pc<Pv ?
Ensuite dans la question 2 (exercice 2), pourquoi est-ce que on se retrouve avec Si=d^2 et S=D^2 , et pas Si = pi*r^2 ?

Enfin, dans l'exercice 3 question 3, si on a P=F, c'est parce que ils vont dans le même sens?

Merci! :D

platypus

  • Boudu adepte
  • ***
  • Messages: 39
  • Sexe: Homme
  • Respect: +1
    • Voir le profil
  • Année: PACES
Re : Questions UE3B
« Réponse #29 le: 08 avril 2020 à 12:05:45 »
0
D'accord, alors c'est dans les énoncés des ED d'UE3B, on nous dit donc que la distance focale image F' est de 10cm et que F = -10cm. On a donc une lentille convergente. Et on nous dit aussi que l'on obtient une image située à -20cm de la lentille. On considère la marche des rayons lumineux de gauche à droite.
Ensuite le prof nous pose des questions: est-ce-que l'objet associé à cette image est réel…?
Donc en ED la prof nous dit de faire un schéma pour visualiser un peu avant de se lancer dans des calculs. Sauf qu'on a pas la taille de l'image du coup on doit en choisir une en gros et on obtiendra l'objet correspondant, avec des dimensions proportionnelles à son image ( on trace 2 rayons du coup, on regarde ou ça se croise…)
Et dans chaque situation ou on a dû faire ça, la prof est parti du principe que l'image était droite du coup je me demandais si c'était une convention? ^^
Merci  :bisouus:

platypus

  • Boudu adepte
  • ***
  • Messages: 39
  • Sexe: Homme
  • Respect: +1
    • Voir le profil
  • Année: PACES
Re : Questions UE3B
« Réponse #30 le: 08 avril 2020 à 12:29:04 »
0
Je me permet de répondre à ta question sur Bernoulli ^^
Pour moi, le fait de savoir que le débit est conservé ça te donne une indication sur la vitesse qui de fait reste constante. En effet, dans l'équation de Bernoulli il y a beaucoup d'inconnu donc on va d'abord commencer par simplifier la formule. Ici, tu peux simplifier de chaque côté de l'équation par 1/2pv2 (car "v" est une constante). A partir de là, on cherche à isoler la composante Pc. Une fois que tu l'as fais, tu sais par l'énoncé que pour avoir un phénomène de cavitation il faut: Pc < Pv donc tu rentres tes données (n'oublie par de changer le sens du signe d'ailleurs quand tu isoles Zc à la fin)

Et pour ta question sur l'exercice 3 j'ai fais un bilan des forces pour m'en sortir ;)

Cara'doc

  • Tuteur
  • *
  • Messages: 104
  • Sexe: Homme
  • Respect: +52
    • Voir le profil
  • Année: P2
Re : Re : Questions UE3B
« Réponse #31 le: 08 avril 2020 à 18:14:28 »
+1
D'accord, alors c'est dans les énoncés des ED d'UE3B, on nous dit donc que la distance focale image F' est de 10cm et que F = -10cm. On a donc une lentille convergente. Et on nous dit aussi que l'on obtient une image située à -20cm de la lentille. On considère la marche des rayons lumineux de gauche à droite.
Ensuite le prof nous pose des questions: est-ce-que l'objet associé à cette image est réel…?
Donc en ED la prof nous dit de faire un schéma pour visualiser un peu avant de se lancer dans des calculs. Sauf qu'on a pas la taille de l'image du coup on doit en choisir une en gros et on obtiendra l'objet correspondant, avec des dimensions proportionnelles à son image ( on trace 2 rayons du coup, on regarde ou ça se croise…)
Et dans chaque situation ou on a dû faire ça, la prof est parti du principe que l'image était droite du coup je me demandais si c'était une convention? ^^
Merci  :bisouus:

Ben si le prof semble considérer que c'est une convention, en l'absence d'information part du principe qu'elle est droite. De toute façon si tu ne le présuppose pas tu ne peux pas faire l'exo donc dans ce cas là, le présupposé est obligatoire  ;).

Tuteur UE 3a et b 2019-2020
Tuteur référent réforme du premier cycle 2019-2020

Cara'doc

  • Tuteur
  • *
  • Messages: 104
  • Sexe: Homme
  • Respect: +52
    • Voir le profil
  • Année: P2
Re : Re : Questions UE3B
« Réponse #32 le: 08 avril 2020 à 18:47:27 »
0
Hello~
J'ai encore des questions ^^'
Concernant l'ED2 de Physique des fluides.

Pour l'exercice 2, question 1, je ne vois pas à quoi ça sert de savoir que le débit est conservé ou d'utiliser la formule de Bernouilli, on ne peut pas juste faire Pc = Po-(rho*g*zc) ? Et puis après Pc<Pv ?
Ensuite dans la question 2 (exercice 2), pourquoi est-ce que on se retrouve avec Si=d^2 et S=D^2 , et pas Si = pi*r^2 ?

Enfin, dans l'exercice 3 question 3, si on a P=F, c'est parce que ils vont dans le même sens?

Merci! :D

Ce que Platypus t'as dit est tout à fait correct mais je vais y ajouter 2-3 petites choses.
Le fait que le débit soit conservé implique que l'on se place dans un fluide parfait ce qui implique donc que l'on utilise Bernoulli. En effet, les formules que tu évoques sont simplement des simplifications de la formule initiale de Bernoulli.
Concernant ce que t'as dit Platypus sur le fait que le débit constant soit équivalent à une vitesse constante, c'est vrai ici seulement parce que la section du tuyau ne change pas.
Pour la question 2, c'est simplement parce que vu que tu divises une section par une autres donc vu que le facteur 4 pi est commun en au et en bas ça ne change rien.
Pour ta dernière question, c'est simplement une histoire de bilan des forces qui fait que la somme des forces est égale au poids - les forces de tension superficiels et donc que P = F.

En espérant que ça t'aura éclairé.
Tuteur UE 3a et b 2019-2020
Tuteur référent réforme du premier cycle 2019-2020

MlleXtmosphere

  • Boudu adepte
  • ***
  • Messages: 35
  • Sexe: Femme
  • Respect: +6
    • Voir le profil
  • Année: PACES
Re : Re : Re : Questions UE3B
« Réponse #33 le: 08 avril 2020 à 20:38:17 »
0
Ce que Platypus t'as dit est tout à fait correct mais je vais y ajouter 2-3 petites choses.
Le fait que le débit soit conservé implique que l'on se place dans un fluide parfait ce qui implique donc que l'on utilise Bernoulli. En effet, les formules que tu évoques sont simplement des simplifications de la formule initiale de Bernoulli.
Concernant ce que t'as dit Platypus sur le fait que le débit constant soit équivalent à une vitesse constante, c'est vrai ici seulement parce que la section du tuyau ne change pas.
Pour la question 2, c'est simplement parce que vu que tu divises une section par une autres donc vu que le facteur 4 pi est commun en au et en bas ça ne change rien.
Pour ta dernière question, c'est simplement une histoire de bilan des forces qui fait que la somme des forces est égale au poids - les forces de tension superficiels et donc que P = F.

En espérant que ça t'aura éclairé.

Super, merci à vous deux!

JU09

  • Padawan
  • **
  • Messages: 24
  • Sexe: Femme
  • Respect: +3
    • Voir le profil
  • Année: PACES
Re : Questions UE3B
« Réponse #34 le: 09 avril 2020 à 18:53:39 »
0
Salut  ;)
J'ai une petite question concernant la dernière colle d'UE3B.
À la question 7, je comprends la manière dont on calcule êta mais pour ce qui est de la viscosité cinématique je ne comprends pas d'où sort le 860... d'ailleurs n'y aurait-il pas une erreur dans la formule ? Dans mon cours il me semble que j'ai viscosité cinématique = éta/masse volumique ?
Pourriez-vous m'éclairer ?
Merci d'avance  :love:

Parodia Magnifica

  • Padawan
  • **
  • Messages: 18
  • Sexe: Femme
  • Respect: +2
    • Voir le profil
  • Année: PACES
Re : Questions UE3B
« Réponse #35 le: 09 avril 2020 à 19:12:38 »
0
Bonjour !

J'ai également une question à propos de la correction de la colle d'aujourd'hui. À la question 2, je n'ai pas bien compris comment on passe de -1,55 à -0,55.

Merci !

Cara'doc

  • Tuteur
  • *
  • Messages: 104
  • Sexe: Homme
  • Respect: +52
    • Voir le profil
  • Année: P2
Re : Re : Questions UE3B
« Réponse #36 le: 09 avril 2020 à 21:15:56 »
0
Salut  ;)
J'ai une petite question concernant la dernière colle d'UE3B.
À la question 7, je comprends la manière dont on calcule êta mais pour ce qui est de la viscosité cinématique je ne comprends pas d'où sort le 860... d'ailleurs n'y aurait-il pas une erreur dans la formule ? Dans mon cours il me semble que j'ai viscosité cinématique = éta/masse volumique ?
Pourriez-vous m'éclairer ?
Merci d'avance  :love:

Là pour le coup c'est certainement une petite erreur de notre part pour la densité de l'huile. Mais si tu as fais tes calculs avec la densité avec le 820, tu trouvais la bonne réponse donc sur le principe ça ne change pas grand chose.

Voilà  ;)
Tuteur UE 3a et b 2019-2020
Tuteur référent réforme du premier cycle 2019-2020

Cara'doc

  • Tuteur
  • *
  • Messages: 104
  • Sexe: Homme
  • Respect: +52
    • Voir le profil
  • Année: P2
Re : Re : Questions UE3B
« Réponse #37 le: 09 avril 2020 à 21:51:37 »
+1
Bonjour !

J'ai également une question à propos de la correction de la colle d'aujourd'hui. À la question 2, je n'ai pas bien compris comment on passe de -1,55 à -0,55.

Merci !

Là c'est simplement moi qui me suis emmêlé les pinceaux avec la trigo, du coup cette question n'avait pas 2 bonnes réponses mais 1 seule. On va corriger pour les annales.
En effet, il n'y a pas d'astuce pour corriger un cos en dehors de -1;1 contrairement à ce que je pensais. On va donc considérer que le gamma huile/air devient 40 mN/m pour permettre la résolution de l'exercice.
Même si la pour la colle vous n'avez pas forcément pu avoir la bon calcul à cause de l'erratum l'important c'est d'avoir compris le raisonnement.

Voilà et désolé pour l'erratum  ::)
Tuteur UE 3a et b 2019-2020
Tuteur référent réforme du premier cycle 2019-2020

JU09

  • Padawan
  • **
  • Messages: 24
  • Sexe: Femme
  • Respect: +3
    • Voir le profil
  • Année: PACES
Re : Re : Re : Questions UE3B
« Réponse #38 le: 10 avril 2020 à 14:14:09 »
0
Là pour le coup c'est certainement une petite erreur de notre part pour la densité de l'huile. Mais si tu as fais tes calculs avec la densité avec le 820, tu trouvais la bonne réponse donc sur le principe ça ne change pas grand chose.

Voilà  ;)

Salut  ;)
Excuse moi mais je ne suis pas sûre d'avoir compris.
Dans la correction vous écrivez : viscosité cinématique = êta/Q donc êta sur le débit.
Or vous remplacez le débit par 820 ou plutôt 860 du coup... Alors que dans l'énoncé c'est la densité qui est de 0,82.
Donc il y a une erreur dans la valeur et dans la formule ? Il s'agit bien de la formule que j'ai dite dans mon message précédent ou c'est moi qui me trompe ? 
Merci  :love:

Cara'doc

  • Tuteur
  • *
  • Messages: 104
  • Sexe: Homme
  • Respect: +52
    • Voir le profil
  • Année: P2
Re : Questions UE3B
« Réponse #39 le: 10 avril 2020 à 21:05:12 »
0
Salut  ;)
Excuse moi mais je ne suis pas sûre d'avoir compris.
Dans la correction vous écrivez : viscosité cinématique = êta/Q donc êta sur le débit.
Or vous remplacez le débit par 820 ou plutôt 860 du coup... Alors que dans l'énoncé c'est la densité qui est de 0,82.
Donc il y a une erreur dans la valeur et dans la formule ? Il s'agit bien de la formule que j'ai dite dans mon message précédent ou c'est moi qui me trompe ? 
Merci  :love:

Effectivement, on a eu une petite coquille au niveau de la donnée en utilisant un 860 à la place d'un 820. Par contre au niveau de la formule donnée en correction il n'y a pas de soucis c'est bien la bonne, je t'ai mis la capture d'écran en PJ.
Enfin petit tips concernant la conversion entre densité et masse volumique. Puisque la densité est le rapport de la masse volumique (en kg/m3 pour être dans le SI) de ce que l'on considère sur la masse volumique de l'eau. Soit dans notre cas 820 kg/m3 divisé par 1000 kg/m3 = 0,82. Seulement si tu ne converti pas tu vas te retrouver avec une erreur d'un facteur mille et une formule inhomogène.

Voili voilou  :bisouus:
Tuteur UE 3a et b 2019-2020
Tuteur référent réforme du premier cycle 2019-2020